dimanche 31 août 2014

Télescope Wolter

Un télescope Wolter est un type de télescope réflectif utilisé dans le domaine des rayonnements X. Afin d'être efficace dans cette bande spectrale, le télescope est composé de miroirs utilisés en incidence rasante.

Principes

Dans le domaine de la lumière visible il est possible d'utiliser des lentilles en verre optique dans des systèmes réfractifs ou des miroirs, la réfraction ou la réflexion ont lieu normalement dans ce domaine de longueur d'onde, permettant une certaine liberté dans l'élaboration des télescopes, bien que la plupart soient actuellement composés de miroirs.

Mise en œuvre

Le premier observatoire spatial à utiliser une optique Wolter type I est le télescope Einstein mis en orbite en 1978. Sa surface collectrice est de 300 cm² pour des énergies inférieures à 2 keV ; elle chute à 50 cm² pour une énergie de 3,5 keV. La limite d'énergie est portée au cours des années 1990 à 100 keV en utilisant des miroirs recouverts d'un traitement multicouches qui augmente la réflectivité. Plusieurs observatoires spatiaux utilisant des miroirs Wolter de plus en plus performants prennent la suite d'Einstein : Rosat (1990), Beppo-SAX (1996), XMM-Newton (1999), Chandra (1999), NuSTAR(2012).

jeudi 28 août 2014

Mesures de ce matin


Capture de deux trains d'ondes électromagnétiques qui se croisent ( interférence )
Lieu : dans le milieu ambiant du domicile
Appareil de mesure : Fluke 199C

                                                            Zoom 1

                                                          Zoom 2

                                                           Zoom 3

                                                          Zoom 4

                                                          Zoom 5

mercredi 27 août 2014

Journal

Le 27/08/2014 , 19 heures 33 . Les radiations sont très fortes, ça m'empêche de travailler, sensation de chaleur très forte au niveau de la tête.

Formalisme de Jones

Le formalisme de Jones est un formalisme matriciel permettant de décrire l'état de polarisation de la lumière, ou de manière générale d'une onde électromagnétique, et son évolution à travers un système optique. Ce formalisme doit son nom à son inventeur Robert C. Jones qui le définit en 1941. Dans ce formalisme, on représente la lumière polarisée par un vecteur de Jones et les éléments optiques linéaires sont représentés par des matrices de Jones.

Ce formalisme n'est utile que pour la lumière totalement polarisée.
( source : Wikipédia )

mardi 26 août 2014

lundi 25 août 2014

Quand le cerveau prend le rythme

Extrait
Plusieurs phénomènes extérieurs peuvent influencer le rythme des ondes cérébrales. La science a découvert que c'est généralement un effet de résonance qui est en cause, comme lorsqu’une note jouée au piano fait vibrer à l'unisson une corde de guitare. Le battement régulier des tambours de même que le chant grégorien ou des activités physiques rythmées comme la marche procurent, à la longue, cet effet. Désormais, la technologie moderne permet d'atteindre ces résultats en un rien de temps.
En effet, certains types de pulsations sonores émises directement dans les oreilles peuvent induire, accélérer ou ralentir la fréquence des ondes en fonction du résultat recherché. Pour améliorer la qualité de détente et favoriser le sommeil, par exemple, on « invite » le cerveau à ralentir le rythme de ses ondes, qui pourraient graduellement passer de 14 à 4 Hz. On peut aussi améliorer la cohérence de l'influx nerveux des neurones, ce qui se traduit sur l'EEG par des ondes d’une plus grande amplitude.
Toutes sortes de compagnies produisent des disques de musique jouant sur ce principe de résonance, généralement avec des fréquences de 3 à 8 Hz, pour favoriser l'apprentissage et surtout la détente. On y combine parfois des injonctions parlées capables d'induction hypnotique — pour arrêter de fumer, par exemple. Une compagnie a même donné le nom « d'audiocaments » (marque déposée) à des produits de ce genre1.
S'agit-il de messages subliminaux? En principe, non. D'ailleurs, les entreprises inscrivent généralement une note sur leurs produits pour déclarer que ceux-ci ne contiennent aucun message subliminal pouvant représenter un viol psychologique. Certaines personnes s'inquiètent quand même2.
( source : passeportsante.net )

Journal

Le 25/08/2014 , 7 heures 15 . Le rythme des battements ( pulsations) sonores du "système à énergie dirigée", varie entre 1 et 20 battements par seconde environ . Ce dispositif fonctionne un peu comme un potentiomètre ou le curseur d'une règle à calcul, par exemple le rythme peut passer lentement de 20 à 1 battement et son inverse, s'arrêter à 10 ou 3 battements par seconde , etc. , la durée et l'amplitude des battements sont également variables .

- 1 battement ou pulsation par seconde équivaut à 1 Hertz

- 1 à 20 battements par seconde équivaut 1 à 20 Hertz environ

Or, les principaux rythmes cérébraux oscillent dans cette bande de fréquence ,

- Ondes delta : de 0,5 à 4 Hz

- Ondes thêta : de 4 à 7 Hz

- Ondes alpha : de 8 à 13 Hz

- Ondes bêta : 14 Hz et plus

Ce n'est donc pas une coïncidence, il y a réellement un système qui tente d'influencer le rythme des ondes cérébrales ( de nombreuses mesures le prouvent) , autrement dit " tentative de manipulation mentale " par le biais des nanosciences et nanotechnologies ..

De plus, il y a des sons synthétisés mélangés aux battements capables d'induction hypnotique.

Je comprends que les profanes ne puissent le comprendre .

samedi 23 août 2014

Les trains d'ondes

Extrait


Signaux d’interférences


Capture dans le milieu ambiant du logement . Les points que l'on voit sur le graphique sont des signaux générés par deux trains d’impulsions d'ondes électromagnétiques optiques ( photons ) lorsqu'ils interfèrent lors de leur croisement . Cela provient d'un système photonique, en d'autres termes, d'un système à énergie dirigée .

( Un train d'onde axe vertical et un train d'onde axe horizontal, la superposition des deux ondes donne un champ électrique tournant " polarisation elliptique " )


Polarisation elliptique
"rotation gauche"
Polarisation elliptique
"rotation droite"

Le système à impulsions laser femtosecondes en question est composé de deux trains d'ondes électromagnétiques de polarisation elliptique et de rotation opposée .

L'appareil de mesure a converti les signaux lumineux ( optique ) en signaux électriques . Tous ces points représentent des données .

Il est évident que si l'appareil de mesure capte ces signaux électriques la cible aussi .

Un signal est un message codé de façon à pouvoir être communiqué à distance.

Appareil de mesure : Fluke 199C

mercredi 20 août 2014

Journal

Le 21/08/2014 , 7 heures 46 . - pression de radiation très forte - battements sonores rapides - maux de tête - ...

Battement

En acoustique, le battement est une interférence entre deux sons de fréquences légèrement différentes, laissant percevoir des pulsations.

Exemple  

En additionnant un signal correspondant à un la à une fréquence de 440 Hz et un autre à une fréquence presque identique de 443 Hz, on obtient un signal à 441,5 Hz l'enveloppe du battement obtenu a une fréquence de 1,5 Hz :
( source : Wikipédia )

Généralité sur les capteurs

Extrait




















( source : lne )

Signal électrique

Un signal électrique est une grandeur électrique dont la variation dans le temps transporte une information, d'une source à une destination.

La grandeur électrique que l'on considère pour la transmission et le traitement du signal peut être directement la différence de potentiel ou l'intensité d'un courant électrique ; ou bien une modulation de l'amplitude, de la fréquence ou de la phase d'une variation périodique de ces grandeurs, qu'on appelle porteuse.
( source : Wikipédia )

Radars et télédétection

Illumination de la cible avec la double polarisation.
 Notez la forme de la goutte
Les radars utilisent la polarisation pour extraire des informations supplémentaires à la position (obtenue grâce à la réflectivité) et au déplacement (obtenu grâce à l'effet Doppler) des cibles sondées. En effet, les intensités et déphasages entre deux faisceaux polarisés orthogonalement revenant d'une même cible peuvent révéler sa forme ou son type.

    - Si les cibles ont une forme aplatie comme dans l'image ci-contre, en sondant avec deux ondes dont l'une est de polarisation verticale (V) et l'autre horizontale (H), on obtient des intensités plus fortes revenant de celle ayant l'axe horizontal. Par contre si les retours orthogonaux sont égaux cela indique une cible ronde. Cela s'appelle la différence de réflectivité ().

    - Le faisceau radar sonde un volume plus ou moins grand selon les caractéristiques de l'antenne émettrice et sa forme d'onde. Ce qui revient est l'addition des ondes réfléchies par les cibles individuelles dans le volume. Comme les cibles peuvent changer de position dans le temps les unes par rapport aux autres, l'intensité des ondes V et H ne demeure constante que si les cibles ont toute la même forme. Le rapport d'intensité entre les canaux H et V revenant de sondages successifs s'appelle le coefficient de corrélation () et donne donc une idée de l'homogénéité ou non des cibles dans le volume sondé.

    - La phase de l'onde change lorsqu'elle traverse un milieu de densité différente. En comparant le taux de changement de phase de l'onde de retour avec la distance, la phase différentielle spécifique ou , on peut évaluer la quantité de matière traversée.
       - On peut également comparer le déphasage entre les retours H et V (différentiel de phase ou ).

Un exemple d'utilisation est celui par les radars météorologiques. Les volumes sondés contiennent une multitude de cibles telles gouttelettes, flocons ou grêlons. Elles peuvent être toutes du même type ou être un mélange de formes et de types. En utilisant les différentes informations des ondes polarisées, on obtient donc des informations supplémentaires qui peuvent nous donner directement le type d'hydrométéores quand on les analyse en conjonction avec la réflectivité. Ceci aide même à éliminer les artéfacts indésirables comme les oiseaux ou les échos revenant des obstacles comme les montagnes.

D'autres types de radar utilisent la polarisation à différentes fins. Par exemple, le radar à synthèse d'ouverture est utilisé pour cartographier des régions par avion ou satellite et utilise la polarisation pour distinguer les types de sol, de végétation, etc.
( source : Wikipédia )

Mesure



Le graphique montre une double polarisation elliptique ( deux trains d'impulsions laser femtosecondes en rotation et de sens opposé) 

L'appareil de mesure détecte un rayonnement du domaine optique et le transforme en signal électrique .

mardi 19 août 2014

Spectromètre

La variable mesurée est le plus souvent l'intensité de la lumière mais pourrait être également, par exemple, l'état de polarisation. La quantité mesurée est habituellement la longueur d'onde de la lumière, normalement exprimée comme une fraction d'un mètre, mais parfois exprimée comme une certaine unité directement proportionnelle à l'énergie de photon, telle que la fréquence ou l'électron-volt, qui est inversement proportionnelle à la longueur d'onde. En pratique les longueurs d'ondes sont observées sous forme de raies spectrales.

( source : Wikipédia )

Monochromateur

Un monochromateur est un dispositif utilisé en optique pour sélectionner une gamme la plus étroite possible de longueurs d'onde à partir d'un faisceau lumineux de gamme de longueurs d'onde plus larg . Le nom monochromateur est issu du grec mono (seul) et chroma (couleur). Bien que le principe soit radicalement différent, la fonction est similaire à celle des filtres utilisés pour sélectionner une fréquence d'un signal électromagnétique dans un récepteur radio.

Principes

Un dispositif permettant d'obtenir un faisceau lumineux monochromatique a de nombreuses applications en sciences, que ce soit en chimie, en physique ou en optique, car de nombreux phénomènes dépendent de la longueur d'onde de la lumière. Parmi les différents appareils utilisant des monochromateurs, on peut notamment citer les spectromètres utilisés pour des dosages ou de l'analyse chimique ou structurale. Pour produire une lumière monochromatique il est possible de réaliser une source monochromatique à la longueur d'onde souhaitée (laser par exemple) ou bien de filtrer une source polychromatique.

La bande passante d'un monochromateur est de l'ordre du nanomètre

( source : Wikipédia )

diffraction des ondes lumineuses par des ondes sonores

Râman et Nath esquissent en 1937 un modèle mathématique de diffraction des ondes lumineuses par des ondes sonores comprenant plusieurs ordres de diffraction, ils publient plusieurs articles de 1935 à 1936 démontrant qu'il est possible de moduler la lumière à l'aide de la voix et d'utiliser la lumière pour porter des sons, modèle que P. Phariseau développera en 1956 pour un ordre seul .
( source : Wikipédia )

lundi 18 août 2014

Optronique

L’optronique est une technique permettant de mettre en œuvre des équipements ou des systèmes utilisant à la fois l’optique et l’électronique. Elle associe généralement un capteur optique, un système de traitement d’images, un système d’affichage ou de mémorisation.

Par rapport à d’autres techniques comme le radar, l’optronique utilise le domaine visible du spectre électromagnétique (ainsi que les ultraviolets et infrarouges)
( source : Wikipédia )

Veille infrarouge

Les équipements de veille infrarouge (IRST) permettent de détecter des cibles dans un champ large (jusqu’à 360°). Ces détecteurs peuvent être actifs, comme le Lidar ou passifs, ce qui permet une discrétion totale.
( source : Wikipédia )

dimanche 17 août 2014

Longueur d'onde



La longueur d’onde est une grandeur physique, homogène à une longueur, utilisée pour caractériser des phénomènes périodiques.
L’axe x représente les distances
parcourues, et y est la valeur à un
instant donné d’une quantité qui varie
(par exemple la pression de l’air pour
une onde sonore ou l’amplitude du
champ électrique ou magnétique d’une
onde lumineuse).

Exemples de longueurs d'onde














( source : Wikipédia )


L'onde porteuse va de l'infrarouge à l'ultraviolet  .      

Impacts


samedi 16 août 2014

Signaux périodiques

Exemple de signal periodique.png






( source : Wikipédia )



Signal périodique capturé dans le logement , similitude avec le signal périodique du graphique ci-dessus 



Signal périodique capturé avec sonde sur la peau

Courant induit :

Maximum : 49,6 mA 

Minimum : 32,0 mA

Appareil de mesure : Fluke 199C

Propagation d'impulsions femtosecondes

Une impulsion femtoseconde est composée de nombreuses composantes spectrales, en nombre d'autant plus grand que l'impulsion est brève.

Dans le vide, toutes ces composantes spectrales se propagent à la vitesse de la lumière c et l'impulsion conserve sa durée au cours de la propagation.
( source : Wikipédia )

Description d'une impulsion femtoseconde

Une impulsion femtoseconde ou ultra-brève est une oscillation sinusoïdale propagative du champ électromagnétique (de fréquence éventuellement variable dans le temps), modulée en amplitude par une enveloppe dont la durée caractéristique est petite devant 1 picoseconde (1 picoseconde = 1 ps = 10-12 seconde).

En termes de densité spectrale, le spectre d'une telle impulsion est composé de très nombreuses composantes continues qui s'additionnent de façon cohérente (i.e. avec un rapport de phase fixe prédéterminé) afin de réaliser l'impulsion courte.
( source : Wikipédia )

vendredi 15 août 2014

Mesures



Capture dans le milieu ambiant du domicile : interférence de deux impulsions en opposition de phase sans cesse répétitives 

Appareil de mesure : Fluke 199C

mercredi 13 août 2014

Photons et phonons

Extrait 

Nous avons mentionné en introduction que les cristaux phononiques ont beaucoup en commun avec les cristaux photoniques. Si les fréquences optiques (de l'ordre de quelques centaines de Terahertz) sont nettement plus élevées que les fréquences acoustiques, il est parfaitement possible d'accorder leurs longueurs d'onde, autour d'une valeur de un micron par exemple.

 L'intérêt d'un tel cristal artificiel est de fournir la possibilité de confiner simultanément l'énergie optique et l'énergie acoustique dans un volume extrêmement réduit, dans la perspective d'exalter les interactions entre ces deux types d'ondes.

L'interaction acousto-optique a déjà une longue histoire, puisqu'elle est née au début du siècle dernier. Des modulateurs acousto-optiques sont utilisés dans de multiples applications, notamment pour le balayage de faisceaux laser

Section d'une fibre photonique
Section d'une fibre photonique

( source : femto-st )

Domaines fréquentiels des ondes acoustiques

La fréquence (dont l'unité est le Hertz) est une mesure directe du nombre d'oscillations par unité de temps, donc par seconde.

                                   Domaines fréquentiels des ondes acoustiques    
( source :femto-st )
                            

Journal

Le 13/08/2014 , 8 heures 25 . Aucun responsable du gouvernement ne se manifeste pour demander l'ouverture d'une enquête concernant l'utilisation criminelle de nouvelles sciences ou technologies utilisant les interactions entre les ondes sonores et lumineuses sur des personnes ciblées .

S'agit-il de négligence et d'imprudence ou d'obstruction manifeste à la découverte de la vérité .

mardi 12 août 2014

L'utilisation d'un laser à verrouillage de mode




Un peigne de Dirac est une série infinie de
fonctions delta de Dirac espacés de T .


Extrait

La façon la plus populaire et célèbre de générer un peigne de fréquence est un laser à verrouillage de mode . De tels lasers produisent une série d'impulsions optiques séparées dans le temps par le temps d'aller-retour de la cavité laser. Le spectre d'un tel train d'impulsions se rapproche d'une série de fonctions delta de Dirac séparées par la fréquence de répétition (l'inverse du temps d'aller-retour) du laser. Cette série de raies spectrales nettes est appelé un peigne de fréquence ou une fréquence peigne de Dirac .



Une impulsion ultra-courte de lumière dans le domaine temporel. Le
champ électrique est une sinusoïde avec une enveloppe gaussienne

( source : Wikipédia )

lundi 11 août 2014

Message John Finch

Google Traduction

Pas de gouvernements, des médias ou des organisations des droits de l'homme admettent ces crimes électroniques et les technologies existent et sont utilisés pour la torture et les mauvais traitements des personnes. 

Il ya une conspiration du silence au sujet de ces.

Voici les trois références les plus importantes concernant ces technologies électroniques et de crimes -
LA MENACE DE CHOC surveillance par satellite par John Fleming 
http://www.sianews.com/modules.php?name=News&file=article&sid=1068 
http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/satellite_surveillance.htm

DISTANCE DE NEURONES SURVEILLANCE ELECTRONIQUE & BRAIN LINK   (RNM et EBL)   John St. Clair Akwei vs NSA 
http://www.freedomfchs.com/remoteneuralmonitoring.pdf http://www.iahf.com/nsa/20010214.html http://www.greatdreams.com/RNM.htm

SUR LA NECESSITE DE NOUVELLES CRITÈRES DE DIAGNOSTIC DE LA PSYCHOSE A LA LUMIERE DE L'ESPRIT technologie attentatoire, Carole Smith, JOURNAL DE PSYCHO-SOCIALE ETUDES, VOL 2 (2) NO 3 2003 
http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=7123         

1996 - NOS DERNIERES tremplin vers JUSTICE 

Au milieu des années 1990, notre premier tremplin vers la justice était l'article intitulé «Micro-ondes harcèlement et Mind Control expérimentation" par Julianne McKinney,
www.raven1.net/microwav.htm

Notre deuxième tremplin était (et est) la recherche exhaustive et scientifique en «armes non létales» (clairement le lieu de naissance du cauchemar Mme Naylor et de nombreuses autres victimes vivent,) ... de l'étudiant en droit Cheryl Welsh,
www.mindjustice.org

Le troisième tremplin était le livre de 2001 sur justicier harcèlement par David Lawson, un détective privé, intitulé «Terrorist Stalking en Amérique", revue ici:
www.multistalkervictims.org/terstalk.htm

Le livre de Mme Naylor, avec du matériel fourni par Cheryl Welsh, est clairement un quatrième et étape majeure, par laquelle les objectifs de justicier harcèlement et électronique harcèlement corps / esprit espèrent voir le jour où les criminels sont dépouillés de leur couverture, et la justice sera servi.
http://www.amazon.com/1996-Gloria-Naylor/dp/0883782782/ref=sr_1_6?s=books&ie=UTF8&qid=1386026805&sr=1-6&keywords=gloria+naylor

Aussi «Douze ans dans la tombe" par Soleilmavis Liu
http://letsrollforums.com/blog.php?b=1479

http://www.lulu.com/shop/soleilmavis-liu/twelve-years-in-the-grave-mind-control-with-electromagnetic-spectrums-the-invisible-modern-concentration-camp/ebook/product-21281027.html;jsessionid=44933D2849A18B2A02CE646D8E6A0933

Ces références sont également importantes - 
implants de microcircuits, CONTRÔLE DE L'ESPRIT, et de la cybernétique
par le Dr Rauni Kilde ancien Surgeon-General de la Finlande 
http://spiritofmaat.com/magazine/november-2013-the-heart-of-darkness-edition/microchip-implants-mind-control-and-cybernetics/
DISTANCE DE NEURONES SUIVI: une technologie utilisée DE COMMANDE CERVEAU HUMAIN
http://hassam.hubpages.com/hub/Remote-Neural-Monitoring--A-Technology-Used-For-Controlling-Human-Brain
http://sites.google.com/site/illegallywired/home
http://remoteneuralmonitoringindia.blogspot.in/2011/11/remote-neural-monitoring-in-india.html 
COMITÉ INTERNATIONAL SUR LES ARMES OFFENSIVES MICRO-ONDES 
http://www.icomw.org/ 
VIDEO - DR Nick Begich: LES TECHNOLOGIES DE CONTRÔLE DE L'ESPRIT 
http://youtu.be/zVJwG0D7urA 
L'ESPRIT DE JUSTICE        
http://www.mindjustice.org/ 

PEACEPINK             http://peacepink.ning.com/ 
L'ASSOCIATION CONTRE L'ABUS DES ARMES psychophysique   
http://psychophysical-torture.de.tl/Home.htm

QUESTIONS DE SURVEILLANCE               www.surveillanceissues.com 

LIBERTÉ DE CACHE LE HARCÈLEMENT ET SURVEILLANCE      http://freedomfchs.com/ 
ALLIANCE INTERNATIONALE CONTRE LA VIOLENCE INVISIBLE ÉLECTRONIQUE http://www.iaacea.org/index.html
HARCÈLEMENT ET HARCÈLEMENT ORGANISÉE ÉLECTRONIQUEhttp://electronicharassment.weebly.com/index.html 
VIDEO: - PROJET DE CERVEAU HUMAIN / ROBERT Naeslund 
http://www.youtube.com/watch?v=ei3zla5hS9o&list=UUvaAu9cZ7WH8uQSmAUC9Low&index=1&feature=plcp

S'IL VOUS PLAÎT CONTACTEZ-NOUS POUR PLUS D'INFORMATIONS: -
Bien à vous dans la recherche en matière d'ouverture et de respect des droits humains universels
John Finch, 5/8 Kemp St, Thornbury, Vic 3071, Australie, TEL: 0424009627
EMAIL:
 tijohnfinch@gmail.com , MCmailteam@gmail.com 
FACEBOOK:
 http://www.facebook.com/john.finch.16547?ref=profile 
FORUM DE GROUPE: http://peacepink.ning.com/
Individuelles ciblées et un membre de LA CAMPAGNE CONTRE LE MONDE ELECTRONIQUE TORTURE, ABUS ET EXPÉRIMENTATION 




Message original

No governments, media or human rights organisations will admit these electronic crimes and technologies exist and are being used to torture and abuse people.

There is a conspiracy of silence regarding these.
Here are the three most important references regarding these electronic technologies and crimes - 
THE SHOCKING MENACE OF SATELLITE SURVEILLANCE by John Fleminghttp://www.sianews.com/modules.php?name=News&file=article&sid=1068
http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/satellite_surveillance.htm

REMOTE NEURAL MONITORING & ELECTRONIC BRAIN LINK  (RNM & EBL)  John St. Clair Akwei vs NSAhttp://www.freedomfchs.com/remoteneuralmonitoring.pdfhttp://www.iahf.com/nsa/20010214.htmlhttp://www.greatdreams.com/RNM.htm

ON THE NEED FOR NEW CRITERIA OF DIAGNOSIS OF PSYCHOSIS IN THE LIGHT OF MIND INVASIVE TECHNOLOGY, CAROLE SMITH, JOURNAL OF PSYCHO-SOCIAL STUDIES , VOL 2(2) NO 3 2003http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=7123        

1996 - OUR LATEST STEPPING STONE TO JUSTICE

In the mid-1990s, our first stepping stone to justice was the article titled "Microwave Harassment and Mind Control Experimentation" by Julianne McKinney, 
www.raven1.net/microwav.htm

Our second stepping stone was (and is) the exhaustive and scholarly research into "non-lethal weapons," (clearly the birthplace of the living nightmare Ms. Naylor and many other victims are living,) ... of law student Cheryl Welsh, 
www.mindjustice.org

The third stepping stone was the 2001 book about vigilante stalking by David Lawson, a private investigator, titled "Terrorist Stalking in America", reviewed here: 
www.multistalkervictims.org/terstalk.htm

Ms. Naylor's book, with some material provided by Cheryl Welsh, is clearly a fourth and major stepping stone, by which the targets of vigilante stalking and electronic mind/body harassment hope to see the day the criminals are stripped of their cover, and justice will be served.
http://www.amazon.com/1996-Gloria-Naylor/dp/0883782782/ref=sr_1_6?s=books&ie=UTF8&qid=1386026805&sr=1-6&keywords=gloria+naylor

Also ‘Twelve Years in the Grave’ by Soleilmavis Liu
http://letsrollforums.com/blog.php?b=1479

http://www.lulu.com/shop/soleilmavis-liu/twelve-years-in-the-grave-mind-control-with-electromagnetic-spectrums-the-invisible-modern-concentration-camp/ebook/product-21281027.html;jsessionid=44933D2849A18B2A02CE646D8E6A0933


These references are also important -
MICROCHIP IMPLANTS, MIND CONTROL, AND CYBERNETICSby Dr Rauni Kilde former Surgeon-General of Finlandhttp://spiritofmaat.com/magazine/november-2013-the-heart-of-darkness-edition/microchip-implants-mind-control-and-cybernetics/
REMOTE NEURAL MONITORING : A TECHNOLOGY USED FOR CONTROLLING HUMAN BRAIN

http://hassam.hubpages.com/hub/Remote-Neural-Monitoring--A-Technology-Used-For-Controlling-Human-Brain
http://sites.google.com/site/illegallywired/home
http://remoteneuralmonitoringindia.blogspot.in/2011/11/remote-neural-monitoring-in-india.html
INTERNATIONAL COMMITTEE ON OFFENSIVE MICROWAVE WEAPONS
http://www.icomw.org/
VIDEO – DR NICK BEGICH: THE TECHNOLOGIES OF MIND CONTROLhttp://youtu.be/zVJwG0D7urA
MIND JUSTICE       
http://www.mindjustice.org/
PEACEPINK            http://peacepink.ning.com/
THE ASSOCIATION AGAINST THE ABUSE OF PSYCHOPHYSICAL WEAPONS   
http://psychophysical-torture.de.tl/Home.htm

SURVEILLANCE ISSUES             www.surveillanceissues.com

FREEDOM FROM COVERT HARASSMENT AND SURVEILLANCE      http://freedomfchs.com/ 
INTERNATIONAL ALLIANCE AGAINST COVERT ELECTRONIC ABUSEhttp://www.iaacea.org/index.html
ORGANISED STALKING AND ELECTRONIC HARASSMENThttp://electronicharassment.weebly.com/index.html
VIDEO:- HUMAN BRAIN PROJECT/ROBERT NAESLUNDhttp://www.youtube.com/watch?v=ei3zla5hS9o&list=UUvaAu9cZ7WH8uQSmAUC9Low&index=1&feature=plcp


PLEASE CONTACT US FOR FURTHER INFORMATION:-
Yours in the search for openness and respect for universal human rights John Finch, 5/8 Kemp St, Thornbury, Vic 3071, Australia, TEL: 0424009627EMAIL: 
tijohnfinch@gmail.com,MCmailteam@gmail.com
FACEBOOK: 
http://www.facebook.com/john.finch.16547?ref=profile
GROUP FORUM: http://peacepink.ning.com/
TARGETED INDIVIDUAL and a member of THE WORLDWIDE CAMPAIGN AGAINST ELECTRONIC TORTURE, ABUSE AND EXPERIMENTATION


 








Zone contenant les pièces jointes

dimanche 10 août 2014

Mesures ( courant induit - spectre )

 Avec en permanence un courant induit de ce type, le corps a mal, contractures musculaires, mal-être, entre autres .

Ce système émet deux rayonnements alternatifs modulés en amplitude : l'un 50,1 Hz et l'autre 49,7 Hz, ce petit décalage provoque des battements sonores .

Donc : torture physique et harcèlement psychologique



Deux sondes ( deux pointes de touche ) en contact avec la peau
Appareil de mesure : Fluke 199C

Journal

Le 10/08/2014 , 13 heures 13 . Hier vers 5 heures du matin , impacts ( force électromagnétique focalisée ) très puissants sur le pied droit .


ces rayons convergent vers le point focal du verre F ce qui donne un front d'onde sphérique centré sur F. Après le point focal F, le front d'onde continue sa course sous la forme de sphères qui s'éloignent de F.

( source : dicoptic.izispot )

samedi 9 août 2014

L’ionisation par effet tunnel


( source : archives-ouvertes )

alignement des molécules par la première impulsion laser

Extrait

Lorsqu’un laser infrarouge intense est focalisé dans un jet de gaz atomique, il induit des dynamiques électroniques ultra-rapides à une échelle de temps sub-femtoseconde. Il en résulte l’émission de flashs de lumière très brefs couvrant une grande gamme spectrale allant jusqu’aux rayons X. La durée de ces flashs peut atteindre ~0.1 femtoseconde soit 100 attosecondes (mesurée notamment au SPAM en 2003), ce qui en fait les impulsions les plus brèves jamais réalisées.

Nous venons de montrer que la génération d'impulsions par de petites molécules diatomiques telles que N2 ou O2 ou linéaire comme CO2, permet un véritable contrôle de l’émission attoseconde : la présence de plusieurs noyaux perturbe la dynamique électronique intramoléculaire et conduit à des interférences quantiques qui modulent l’émission attoseconde. Ces interférences dépendent fortement de l’angle entre l’axe de la molécule et le champ électrique du laser. En contrôlant l'alignement des molécules à l’aide d’une première impulsion laser peu intense, il devient ainsi possible de "façonner" les impulsions attosecondes émises. 


Une première impulsion laser de durée 50 fs et d’intensité ~ 5 x 1013 W/cm2, focalisée dans un jet de gaz moléculaire (CO2), aligne les molécules dans la direction du champ laser par couplage du dipôle induit avec le champ (Fig. 1.1 et 1.2). Une deuxième impulsion laser de même durée mais plus intense (~1014 W/cm2), et dont la direction de polarisation est variable, vient ensuite (21 ps plus tard) générer les impulsions attosecondes (Fig.1.3) : le champ laser "libère" par effet tunnel un paquet d’ondes électronique, l’accélère et le renvoie vers le cœur avec lequel il se recombine radiativement, en restituant son énergie cinétique sous la forme d’un flash de rayonnement extrême-UV (UVX). Dans une molécule, la recombinaison peut s’effectuer sur chacun des noyaux, mais les émissions correspondantes sont alors déphasées du fait de la différence de "chemin" parcouru par le paquet d’ondes électronique.

( source : iramis.cea )

                                             Capture avec mon caméscope ( verre d'eau )