Dénonciation d'un crime contre l'humanité

vendredi 31 mai 2013

Verrouillage de phase

La relation implicite entre la gamme de fréquence du rayonnement et durée des impulsions est à la base du régime impulsionnel. Mais il existe une condition primordiale : pour obtenir un rayonnement pulsé d’une durée ultracourte, il faut synchroniser un nombre élevé de modes de résonance longitudinaux du champ électro-magnétique. Ceci est obtenu par ce qu’on appelle un « verrouillage en phase » des modes longitudinaux.

Ce verrouillage est nécessaire pour obtenir des impulsions ultra-courtes, et il faut ainsi pouvoir synchroniser dans le temps un nombre élevé de modes longitudinaux; un jeu subtil d’interférences localement très constructives, et destructrices partout ailleurs permet d’amplifier le signal en regard de la zone où les modes sont centrés, et l’atténuer ailleurs.

verouillage des modes
Représentation schématique d’un groupe de fréquences résonnantes synchronisées (pointillé central). Il existe un décalage d’une demi période d’oscillation du champ électrique entre le mode de plus haute fréquence et le mode de plus basse fréquence, au niveau du bord du pulse produit. Les couleurs ne correspondent pas à des « couleurs » du spectre visible: les fréquences utilisées pour générer des impulsions ultracourtes sont situées dans l’infra rouge

La plupart des lasers femtosecondes utilisés en laboratoire possèdent un oscillateur couplé à un cristal de Titane-Saphir où divers effets optiques dits « non linéaires » combinés à l’utilisation de miroirs particuliers contribuent à cette synchronisation. Il faut en effet utiliser des miroirs dispersifs, qui allongent de manière différente les trains d’ondes réfléchis en fonction des fréquences. Ceci permet de compenser les décalages qui surviennent dans le milieu (cristal Titane Saphir, qui est lui-même « pompé » avec un laser de longueur d’onde dans le vert).

Champ électrique

En physique, un champ électrique entoure des particules électriquement chargées. Plus précisément, un tel champ permet de déterminer en tout point de l'espace la force électrique exercée à distance par ces charges.


Description de cette image, également commentée ci-après

Représentation du champ électrique en quelques points de l'espace dû à une charge élémentaire positive.



Lignes de champ électrique autour de deux particules de même charges (gauche) et de charges opposées (droite)



Effets

Le champ électrique peut ainsi mettre en mouvement des particules chargées. À la différence du champ magnétique il est capable de les accélérer. Bien que négligeable à une grande échelle devant l'interaction gravitationnelle car la matière est globalement neutre électriquement (c'est le cas de la majorité des systèmes planétaires), le champ électrique a un effet prépondérant à des échelles microscopiques, et est utilisé pour l'étude de la matière dans les accélérateurs de particules.

Illustration des vecteurs de champ électrique (en bleu) entre une charge positive (en rouge) et une charge négative (en vert)

( source : Wikipédia )

Principe du lidar

Le principe utilisé est voisin de celui du radar, d’où le nom de Lidar (LIght Detection And Ranging) qui s’applique à la fois à l’instrument et à la méthode de télédétection correspondante. Il s’agit d’une technique optique active de mesure à distance, par opposition aux techniques passives de télédétection d’une source de rayonnement naturel. Grâce à l’exploitation des propriétés de cohérence spatiale et temporelle spécifiques des sources laser,
le lidar se différencie aussi des autres instruments de mesure à distance utilisant une source de lumière conventionnelle.
Un lidar comporte toujours un émetteur et un récepteur (figure 1). La source est un laser, généralement impulsionnel, émettant dans un domaine de transparence de l’atmosphère soit, typiquement, entre 0,3 et 10 µm.


                                 Figure 1 : Principe du lidar atmosphérique (J. Cornillault CILAS)

La propagation de l’impulsion laser dans l’atmosphère est suivie de la réception d’une fraction du rayonnement réémis :
• Soit par un obstacle ou une cible (lidar topographique)
• Soit par rétrodiffusion sur les constituants de l ‘atmosphère : molécules, aérosols, poussières (lidar atmosphérique).
Le lidar exploite les propriétés de l’interaction entre le rayonnement laser et les constituants de l’atmosphère. Les différents processus d’interaction tels que diffusion, absorption, voire fluorescence, vont conditionner les caractéristiques spectrales et d’intensité du rayonnement mesuré par le dispositif de réception (télescope et détecteurs appropriés).

Conclusion

Les lidars sont des instruments exploités depuis longtemps pour des applications à caractère scientifique.

( source : francois.jehin )

recommandation sur l’exposition du public aux champs électromagnétiques

En juillet 1999, le Conseil des Ministres de la Santé de l’Union Européenne a adopté une recommandation sur l’exposition du public aux champs électromagnétiques, qui s’appuie sur la publication de l’ICNIRP de 1998 et en reprend l’approche et les valeurs limites. Cette recommandation couvre toute la gamme des rayonnements non ionisants, de 0 à 300 GHz. Elle se fixe pour objectif d’apporter aux populations "un niveau élevé de protection de la santé contre les expositions aux champs électromagnétiques". Ainsi, en fixant les limites d’exposition à un niveau 50 fois inférieur au seuil d’apparition des premiers effets, elle "couvre implicitement les effets éventuels à long terme". C’est pourquoi elle préconise d’appliquer ces limites seulement dans les lieux où "la durée d’exposition est significative".

La télédétection par laser ou lidar ( filamentation d'impulsions laser femtosecondes dans l'air ) émet dans la gamme des rayonnements de l'infrarouge à l'ultraviolet ( entre 0,1 mm et 140 nm environ), soit plus de 300 GHz, et de plus en verrouillage de phase ( amplification de la puissance) 


Les lasers à impulsions, contrairement aux lasers continus, concentrent l’énergie du rayonnement pendant un temps très court ce qui leur permet notamment d’augmenter considérablement la puissance instantanée (ou crête) du faisceau.
( source : edu.upmc )

Charge électrique

La charge électrique est une propriété fondamentale de la matière qui lui permet d'interagir par le biais de champs électromagnétiques. La force résultant de cette interaction produit un mouvement de matière chargée, le courant électrique.


Charge électrique
Description de cette image, également commentée ci-après
Champ électrique créé par deux charges de signes opposés

Convention et réalités

Nous savons maintenant que le modèle de Franklin était trop simple. La matière se compose réellement de deux genres d'électricité : les particules appelées protons qui portent une charge électrique positive et les particules appelées électrons qui portent une charge électrique négative.
( source : Wikipédia )


mardi 28 mai 2013

Journal

Le 28/05/2013 , 7 heures 26 . J'ai comme l'impression qu'il se mijote discrètement un impressionnant coup contre la démocratie en utilisant les nanotechnologies .

vendredi 24 mai 2013

Paramagnétisme

Le paramagnétisme désigne en magnétisme le comportement d'un milieu matériel qui ne possède pas d'aimantation spontanée mais qui, sous l'effet d'un champ magnétique extérieur, acquiert une aimantation dirigée dans le même sens que ce champ d'excitation.
.en présence d'un champ magnétique faible,


Illustrations d'un échantillon
 paramagnétique en l'absence de champ magnétique,...



.en présence d'un champ magnétique fort.
Effet du champ magnétique dans un verre rempli d'eau ,
capture avec mon caméscope .

Effet du champ magnétique dans un verre rempli d'eau ,
 capture avec mon caméscope .

Je précise aussi que les poignées de porte et les ustensiles de cuisine sont aimantés par ce même champ magnétique, ces faits ont été constatés par un huissier de justice ( procès-verbal de constat d'huissier ) . Le corps est donc sous l'effet de ce champ magnétique . 

jeudi 23 mai 2013

Spectroscopie

La spectroscopie, ou spectrométrie, est l'étude expérimentale du spectre d'un phénomène physique, c'est-à-dire de sa décomposition sur une échelle d'énergie, ou toute autre grandeur se ramenant à une énergie (fréquencelongueur d'onde, ...).
( source : Wikipédia )

effets biologiques






( source : irns )

train d’impulsions attoseconde



Extrait
logo_tutelle logo_tutelle 
La dynamique des électrons au sein des atomes et des molécules est extrêmement rapide, typiquement de l'ordre de la centaine d'attosecondes (1 as=10-18 s). Les expériences de type pompe-sonde, où une première impulsion vient exciter le système et une seconde le sonder après un délai variable, peuvent permettre d'explorer cette dynamique, mais nécessitent des impulsions de lumière ultra-brèves, uniques et bien caractérisées à cette échelle de temps (gamme attoseconde). Depuis une dizaine d’années, d’importants efforts de recherche ont permis de générer et mesurer de telles impulsions. Une collaboration entre les chercheurs de l’IRAMIS et du Laboratoire d'Optique Appliqué (LOA) annonce la découverte d'un nouveau procédé d’une grande simplicité pour la génération d'une impulsion attoseconde unique [1], basé sur la génération d'harmoniques en présence d'une rotation ultrarapide du front d'onde de l'impulsion laser incidente. Il est ainsi possible aujourd'hui de disposer d'une source de lumière particulièrement bien adaptée aux expériences pompe-sonde permettant l'exploration de la dynamique électronique.

 L'observation de la dynamique électronique extrêmement rapide au cœur des atomes, des molécules ou de la matière condensée, nécessite l'utilisation d'impulsions dans le domaine attoseconde. De telles impulsions ne peuvent être générées par les technologies usuelles de l'optique laser : du fait de leur très courte durée, le principe d'incertitude temps-fréquence implique que le spectre associé doit être extrêmement large et s'étendre au-delà des fréquences visibles, jusque dans l’extrême UV (XUV) ou les X mous. Le seul moyen démontré à ce jour pour produire ces impulsions utilise l’interaction d’impulsions laser femtosecondes ultra-intenses avec la matière. Cette interaction induit une forte distorsion temporelle de l’onde laser à l’échelle du cycle optique, qui après filtrage en fréquence, permet d'obtenir des impulsions de durée attoseconde (Fig. 1).
Figure 1 : illustration du principe général de la génération de trains d’impulsions attoseconde par interaction laser-matière à ultra-haute intensité.



De par sa périodicité, l’onde laser incidente génère spontanément un train d’impulsions attoseconde séparées d’une période laser (Fig. 1). Cette succession d'impulsions temporellement très proches (de l'ordre de quelques  femtosecondes) est difficilement utilisable pour des expériences pompe-sonde, et un enjeu majeur de ces dix dernières années a été de trouver les moyens d’isoler une impulsion attoseconde unique. Plusieurs méthodes ont ainsi été proposées depuis 2001, par suppression temporelle des impulsions adjacentes (utilisation d’impulsions laser de quelques cycles optiques seulement, ou de polarisation dépendante du temps). Elles ont permis les premières expériences pompe-sonde à l’échelle sub-femtoseconde, dans des atomes, des molécules et des solides.
Nous avons récemment mis au point une approche simple et générale pour produire des impulsions attoseconde isolées : il s’agit d'un effet que nous avons dénommé "phare attoseconde", par lequel l'émission de chaque impulsion attoseconde du train se produit dans une direction légèrement différente (Fig. 2(a)). Au-delà de quelques millimètres de propagation après la cible, on obtient ainsi une série de faisceaux, chacun consistant en une impulsion attoseconde unique. Cet effet est obtenu en induisant une rotation temporelle ultra-rapide des fronts d’onde laser au point d’interaction avec la cible. Cette rotation se produit lorsque les différentes composantes spectrales de l’impulsion laser sont focalisées à des positions très légèrement différentes sur la cible. Ceci est réalisé en appliquant une légère dispersion angulaire sur le faisceau laser avant focalisation, par exemple au moyen de prismes (Fig.2(b)).


Figure 2 (a) Principe de l’effet de phare attoseconde. (b) Réalisation expérimentale dans le cas de la génération sur miroir plasma.
( source : cea )
 

Spectre d’un laser femtoseconde


Un laser à blocage de modes émet des impulsions courtes, environ 100 femtosecondes (1 fs = 10-15s), dans notre cas, avec un taux de répétition extrêmement stable, autour de 80 MHz. La brièveté des impulsions est due, si l’on pense à la transformée de Fourier, à la largeur du spectre des lasers, environ 10 nm. Toujours, si on pense à la transformée de Fourier, on peut comprendre que la périodicité des impulsions doit se retrouver dans le domaine fréquentiel. Ce spectre large est, en fait, constitué d’un peigne de modes (environ 100 000 modes), espacés de 1/\Deltat, où \Deltat est la durée entre deux impulsions.

Principe du couplage d’un laser femtoseconde avec une cavité optique haute finesse



Le spectre transmis par la cavité dépend de l’accord entre le peigne du laser à modes bloqués et le peigne de modes de la cavité haute finesse




Le principe de la « ML-CEAS » repose sur l’accord entre ces deux peignes de mode. En effet, lorsque l’on modifie la longueur de la cavité haute finesse, on observe des battements de différents périodes. L’accord entre les deux peignes de mode se fait uniquement sur différents groupes de mode plus ou moins éloignés.






  









( source : lsp.ujf-grenoble )

Journal

Le 23/05/2013 , 7 heures 36  Les radiations ont été très puissantes cette nuit et encore ce matin, je ressens sur le visage comme si j'avais pris un "coup de soleil ", rougeur sur le visage et les pieds ( sur 15 cm environ), sensations vibratoires intenses, ( fréquence variable), perception continue de battements sonores, les pulsations varient entre 5 et 50 pulsations sonores environ par seconde, avec inséré dedans un signal modulé qui caractérise le harcèlement moral .

 - Les rayons ultraviolet ( UV ) de longueurs d'onde moyennes causent des brûlures, de l'érythème (rougeur de la peau) 

- La propagation non-linéaire d’impulsions laser de forte puissance ne conduit pas seulement à la filamentation. Elle génère également un continuum extrêmement large couvrant une gamme de longueurs d’onde de l’ultraviolet à l’infrarouge. 


.Intensité, hauteur et timbre des sons

Trois sensations déterminent la façon dont nous percevons les sons : l’intensité, la hauteur et le timbre. L’intensité subjective, ou force sonore, est la sensation qui fait paraître un son fort ou faible. Elle croît avec l’amplitude des ondes de pression acoustiques qui atteignent le tympan de l’oreille.

Selon sa hauteur, un son est aigu ou grave. La hauteur d’un son dépend de sa période : plus la période est courte, plus le son paraît aigu. 

Le timbre, enfin, dépend beaucoup de la méthode employée pour faire vibrer
( source : interstices )

mercredi 22 mai 2013

Message de John Finch

Google Traduction

À Secrétaire Général Thorbjørn Jagland ET ​​LE CONSEIL DE L'EUROPE 
S'il vous plaît trouver ci-joint notre plus de 1400 électronique torture, les mauvais traitements et d'expérimentation, et la traque organisée, cas les résumés des victimes de partout dans le monde.

S'il vous plaît lire ces résumés de cas pour obtenir une réelle compréhension de la façon horrible, cruel et bizarre ces tortures et des expérimentations sont - beaucoup d'entre eux continue 24/7 année en année-out. 

Cette lettre est pour vous demander votre aide pour les nombreuses victimes qui sont attaqués avec Psychotronic (ou Mind Control, électronique, énergie dirigée, neurologique, non létales) Armes.

Dès 1994, à Montreux, en Suisse du Comité international de la Croix-Rouge - CICR ​​a soulevé la question de Psychotronic ou des armes à énergie dirigée, également au Forum de Genève en 2002, et aussi en 2009, lors de la 5e symposium européen sur la non- Lethal Weapons et à la Conférence européenne et à d'autres conférences et réunions. 


En Janvier 1999, le Parlement européen a adopté une résolution où il appelle «un accord international visant une interdiction mondiale de tout développement et déploiement d'armes qui pourraient permettre à toute forme de manipulation de l'homme. Il est de notre conviction que cette interdiction ne peut être mis en œuvre sans la pression globale du grand public éclairé sur les gouvernements. Notre principal objectif est de faire passer au grand public la véritable menace qui ces armes représentent pour les droits humains et la démocratie et à faire pression sur les gouvernements et les parlements à travers le monde à adopter législatif qui interdirait l'utilisation de ces appareils à la fois le gouvernement et organisations privées ainsi que des particuliers. »(sessions plénières / Europarliament, 1999) 

En Octobre 2001, le membre du Congrès Dennis Kucinich J. a présenté un projet de loi à la Chambre des représentants qui, espérait-on serait extrêmement important dans la lutte pour dénoncer et arrêter l'expérimentation psycho-électronique de contrôle mental sur involontaires, les citoyens non-consensuelles. Le projet de loi a été renvoyé au Comité de la science, et en plus de la commission des services armés et des relations internationales. Dans le projet de loi initial d'une interdiction ont été demandés sur les «armes exotiques», y compris électronique, psychotronique ou armes de l'information, chemtrails, des faisceaux de particules, les plasmas, le rayonnement électromagnétique, extrêmement basse fréquence (ELF) ou ultra basse fréquence (ULF) un rayonnement d'énergie, ou contrôle de l'esprit technologies. Malgré l'introduction de l'interdiction de la baser des armes dans l'espace, et l'utilisation d'armes à détruire des objets ou des objets de dégâts dans l'espace, il n'est pas fait mention dans le projet de loi révisé sur l'une des armes esprit-invasive susmentionnée, ni de l'utilisation de satellite ou radar ou autre technologie basée sur l'énergie pour le déploiement ou le développement de technologies conçues pour un déploiement contre l'esprit des êtres humains. (Loi visant la préservation Space, 2002) 

Soyez assurés que pendant des années ces armes ont été utilisées pour torturer et abuser de victimes partout dans le monde terriblement. 
Ce sont des crimes contre l'humanité selon le Statut de Rome en ce qu'ils comportent - 

1. L'esclavage;
2. Emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international;
3. La torture;
4. Viol, esclavage sexuel, prostitution forcée, grossesse forcée, stérilisation forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable;
5. Autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l'intégrité physique ou à la santé physique ou mentale.

Ces atrocités se font des milliers de victimes à distance grâce à la technologie micro-ondes électronique ou.

Ce sont des crimes transnationaux et les victimes n'ont pas été en mesure d'obtenir l'assistance ou de la justice locale, nationale ou toute autre autorité. 


Certains de nos TORTURE ÉLECTRONIQUE, ABUS ET EXPÉRIMENTATION CAS détail les violations les plus extrêmes et totalitaire des droits de l'homme dans l'histoire humaine, y compris psychologiques les plus horribles tortures, viols, agressions sexuelles, les agressions physiques, les mutilations chirurgicales, «contrôle de l'esprit», et d'autres mentale et les mutilations physiques. 

Entre autres choses les auteurs de ces crimes peuvent placer le sujet humain sous surveillance continue, peu importe où il / elle est, ils peuvent contrôler le cerveau humain, y compris les pensées, les réactions, les commandes de moteur, des événements sonores et des images visuelles; ils peuvent modifier en permanence la conscience , introduire des voix, des bruits, d'autres perturbations, des commandes, des images et des «rêves» dans le cerveau, et ils peuvent abuser directement, la torture et les succès organes - y compris l'exécution de procédures médicales de pointe - à partir d'emplacements distants. La technologie qu'ils utilisent est tellement avancé qu'il permet au contrôleur (s) de voir à travers les yeux de la personne visée, voyant essentiellement ce que la victime voit. 

Beaucoup d'entre nous sont torturés et maltraités dans ces moyens 24 heures par jour, 7 jours par semaine - d'année en année. 

Ce sont des crimes extrêmes et monstrueux CONTRE L'HUMANITE -incroyablement mauvais en eux-mêmes - couplés avec le secret orwellien et le refus de tout soutien à tout ce que nous vivons, les rend encore plus horrible et monstrueux.

Nous avons contacté la plupart des gouvernements, sécurité / agences de renseignement, les organisations religieuses, les organisations internationales, les organisations des droits humains, les universités, les institutions scientifiques et autres, et les médias internationaux partout dans le monde - maintes et maintes et maintes fois - et nous avons eu nos appels pour assistance, de protection et / ou la publicité près complètement ignoré et / ou supprimées.

Certaines personnes ciblées ont tenté d'obtenir l'assistance, la protection et / ou de publicité à propos de ces crimes depuis les années 1990 - et même avant - cela s'étend aussi loin dans l'histoire des essais et d'expérimentation illégale »scientifique et médicale» comme MKULTRA, COINTELPRO et l' Orphelins de Duplessis - et plus loin.

Nous sommes toujours à la collecte résumés de cas des individus ciblés partout dans le monde, et nous leur avons également conseillé de vous les envoyer - "LES TEMOINS sélectionné" - D'assister, RECORD et s'opposer ainsi que: -
 


R. Nous ne pouvons être sûrs que le plus de gens possible connaissent ces crimes horribles. 

B. Nous pouvons être sûrs que ces autorités et organisations sont soit tentent de faire respecter la primauté du droit des droits de l'homme nationales, internationales et, et que nous, tôt ou tard, être protégés par ces lois. 

C. Ou que nous pouvons être sûr que ces autorités et organisations sont complices et / ou consentante à ces crimes contre l'humanité et que, le droit national et international des droits de l'homme ne s'applique - dans ce cas, notre tâche sera d'obtenir l'état de ces lois restauré. 

Plus tard, ces documents devraient devenir une source d'information - comme le Bureau international du TRACING mis en place pour enregistrer les destins et le lieu où les Juifs (et autres?) Après WW11. L'information recueillie peut ensuite être utilisé par les personnes appropriées pour juridique, médicale, aide sociale, documents historiques, etc.

En plus d'être illégal des crimes commis contre nous sont contraires aux principes et aux valeurs de toutes les grandes religions et les systèmes éthiques - nous allons donc également la démonstration de toutes ces personnes et les autorités ET ORGANISATIONS l'énorme décalage entre les principes professés et Les valeurs et la réalité. Nous allons montrer leur monstrueuse Doublespeak Doublethink Doubledo ignorance, la bêtise et / ou de l'hypocrisie. 

Il n'est pas exagéré de dire que nos cas sont aussi horrible et urgent que les personnes fuyant les camps de concentration nazis ou Pol Pot - en particulier le Dr tortionnaires et les bouchers Mengele type.S'IL VOUS PLAÎT NOUS AIDER URGENCE! 
Vôtre dans la recherche de la transparence et du respect des droits de l'homme universels
John Finch, 5/8 Kemp St, Thornbury, Vic 3071 , l'Australie, TEL: 0424009627
EMAIL:
 tijohnfinch@gmail.com , MCmailteam@gmail.com 
FACEBOOK: http://www.facebook.com/john.finch.16547?ref=profile

Individu ciblé et un membre de la campagne mondiale CONTRE LA TORTURE ÉLECTRONIQUE, ABUS ET EXPÉRIMENTATION 


5 pièces jointes — Télécharger toutes les pièces jointes  
over 30 TORTURE CASES from SOUTH ASIA, THE MIDDLE EAST and AFRICA.zipover 30 TORTURE CASES from SOUTH ASIA, THE MIDDLE EAST and AFRICA.zip
176 Ko   Afficher   Télécharger  
over 60 TORTURE CASES from RUSSIA, UKRAINE & BELARUS.zipover 60 TORTURE CASES from RUSSIA, UKRAINE & BELARUS.zip
90 Ko   Afficher   Télécharger  
over 250 TORTURE CASES from CHINA & ASIA-PACIFIC.zipover 250 TORTURE CASES from CHINA & ASIA-PACIFIC.zip
532 Ko   Afficher   Télécharger  
over 300 TORTURE CASES from EUROPE (Repaired) (Repaired).zipover 300 TORTURE CASES from EUROPE (Repaired) (Repaired).zip
853 Ko   Afficher   Télécharger  
over 500 TORTURE CASES from THE AMERICAS (Autosaved).zipover 500 TORTURE CASES from THE AMERICAS (Autosaved).zip
1579 Ko   Afficher   Télécharger
 



message original

TO SECRETARY GENERAL THORBJØRN JAGLAND AND THE COUNCIL OF EUROPE


Please find attached our over 1400 electronic torture, abuse and experimentation, and organised stalking, victims’ case summaries from all over the world.

Please read these case summaries to get a real understanding of how horrific, cruel and bizarre these tortures and experimentations are – many of them continuing 24/7 year-in-year-out.

This letter is to ask for your help for the many victims who are being attacked with Psychotronic (or Mind Control, Electronic, Directed Energy, Neurological, Non-lethal) Weapons.

As long ago as 1994 in Montreux, Switzerland the International Committee of the Red Cross - ICRC raised the issue of Psychotronic or Directed-Energy weapons, also at the Geneva Forum in 2002, and also in 2009 at the 5th European Symposium on Non-Lethal Weapons and at the European Conference and at other conferences and meetings.In January 1999, the European Parliament passed a resolution where it calls “ for an international convention introducing a global ban on all development and deployment of weapons which might enable any form of manipulation of human beings. It is our conviction that this ban can not be implemented without the global pressure of the informed general public on the governments. Our major objective is to get across to the general public the real threat which these weapons represent for human rights and democracy and to apply pressure on the governments and parliaments around the world to enact legislature which would prohibit the use of these devices to both government and private organisations as well as individuals.”  (Plenary sessions/Europarliament, 1999)

In October 2001, Congressman Dennis J. Kucinich introduced a bill to the House of Representatives which, it was hoped would be extremely important in the fight to expose and stop psycho-electronic mind control experimentation on involuntary, non-consensual citizens. The Bill was referred to the Committee on Science, and in addition to the Committee on Armed Services and International Relations. In the original bill a ban was sought on ‘exotic weapons’ including electronic, psychotronic or information weapons, chemtrails, particle beams, plasmas, electromagnetic radiation, extremely low frequency (ELF) or ultra low frequency (ULF) energy radiation, or mind control technologies. Despite the inclusion of a prohibition of the basing of weapons in space, and the use of weapons to destroy objects or damage objects in space, there is no mention in the revised bill of any of the aforementioned mind-invasive weaponry, nor of the use of satellite or radar or other energy based technology for deploying or developing technology designed for deployment against the minds of human beings. (Space Preservation Act, 2002)
Please be assured that for years these weapons have been used to terribly torture and abuse victims all over the world. 

These are crimes against humanity according to the Rome Statute in that they include -


1. Enslavement;
2. Imprisonment or other severe deprivation of physical liberty in violation of fundamental rules of international law;
3. Torture;
4. Rape, sexual slavery, enforced prostitution, forced pregnancy, enforced sterilization, or any other form of sexual violence of comparable gravity;
5. Other inhumane acts of a similar character intentionally causing great suffering, or serious injury to body or to mental or physical health.

These atrocities are being done to thousands of victims remotely with electronic or microwave technology.

These are transnational crimes and victims have not been able to gain assistance or justice from local, national or any other authorities.

Some of our ELECTRONIC TORTURE, ABUSE AND EXPERIMENTATION CASES detail the most extreme and totalitarian violations of human rights in human history, including the most horrendous psychological tortures, rapes, sexual abuse, physical assaults, surgical mutilations, ‘mind control’, and other mental and physical mutilations.

Among other things the perpetrators of these crimes can place the human subject under continuous surveillance no matter where he/she is; they can monitor the human brain, including thoughts, reactions, motor commands, auditory events and visual images; they can continuously alter consciousness, introduce voices, noises, other disturbances, commands, images and "dreams" into the brain; and they can directly abuse, torture and hit bodies - including performing advanced medical procedures - from remote locations. The technology they are using is so advanced that it allows the controller(s) to see through the eyes of the targeted individual, essentially seeing whatever the victim sees. 

Many of us are being tortured and abused in these ways 24 hours a day, 7 days a week – year in year out.

These are extreme and monstrous CRIMES AGAINST HUMANITY - indescribably terrible in themselves - coupled with the ORWELLIAN secrecy and denial of any support at all that we are experiencing, makes them even more horrendous and monstrous.

We have contacted most Governments, Security/Intelligence Agencies, Religious Organisations, International Organizations, Human Rights Organizations, Universities, Scientific and other Institutions, and the International Media all over the world - over and over and over again – and have had our appeals for assistance, protection and/or publicity almost completely ignored and/or suppressed.

Some TARGETED INDIVIDUALS have been attempting to gain assistance, protection and/or publicity about these crimes since the 1990s - and even earlier - this extends as far back into the history of illegal ‘scientific and medical’ testing and experimentation as MKULTRA, COINTELPRO and the DUPLESSIS ORPHANS - and further.

We are still collecting CASE SUMMARIES from TARGETED INDIVIDUALS all over the world, and we have also advised them to send them to you - “THE SELECTED WITNESSES” - TO WITNESS, RECORD AND OPPOSE so that :-


A. We can be sure that as many people as possible know about these horrendous crimes.

B. We can be sure that these AUTHORITIES and ORGANISATIONS are either trying to uphold the rule of National, International and Human Rights Law, and that we will, sooner or later, be protected by these laws.

C. Or that we can be sure these AUTHORITIES and ORGANISATIONS are complicit and/or acquiescent to these CRIMES AGAINST HUMANITY and that National, International and Human Rights Law no longer apply - in which case our task will be to get the rule of these laws restored.

Later these records should become an information source - such as the INTERNATIONAL TRACING OFFICE set up to record the fates and whereabouts of Jews (and others?) after WW11. The information collected can then be used by the appropriate people for LEGAL, MEDICAL, WELFARE, HISTORICAL etc. records


As well as being illegal the crimes being committed against us are contrary to the Principles and Values of all the major religions and ethical systems - so we will also be demonstrating to all of these people and AUTHORITIES AND ORGANISATIONS the huge disconnect between their professed Principles and Values and the reality. We will be showing their monstrous Doublespeak Doublethink Doubledo ignorance, stupidity and/or hypocrisy.It is no exaggeration to say our cases are as horrendous and urgent as people fleeing Nazi or Pol Pot concentration camps – specifically Dr Mengele-type torturers and butchers.PLEASE ASSIST US URGENTLY!!
Yours in the search for openness and respect for universal human rights
John Finch, 5/8 Kemp St, Thornbury, Vic 3071, Australia, TEL: 0424009627
EMAIL: 
tijohnfinch@gmail.comMCmailteam@gmail.com
FACEBOOK: 
http://www.facebook.com/john.finch.16547?ref=profile

TARGETED INDIVIDUAL and a member of THE WORLDWIDE CAMPAIGN AGAINST ELECTRONIC TORTURE, ABUSE AND EXPERIMENTATION


5 pièces jointes — Télécharger toutes les pièces jointes  
over 30 TORTURE CASES from SOUTH ASIA, THE MIDDLE EAST and AFRICA.zipover 30 TORTURE CASES from SOUTH ASIA, THE MIDDLE EAST and AFRICA.zip
176 Ko   Afficher   Télécharger  
over 60 TORTURE CASES from RUSSIA, UKRAINE & BELARUS.zipover 60 TORTURE CASES from RUSSIA, UKRAINE & BELARUS.zip
90 Ko   Afficher   Télécharger  
over 250 TORTURE CASES from CHINA & ASIA-PACIFIC.zipover 250 TORTURE CASES from CHINA & ASIA-PACIFIC.zip
532 Ko   Afficher   Télécharger  
over 300 TORTURE CASES from EUROPE (Repaired) (Repaired).zipover 300 TORTURE CASES from EUROPE (Repaired) (Repaired).zip
853 Ko   Afficher   Télécharger  
over 500 TORTURE CASES from THE AMERICAS (Autosaved).zipover 500 TORTURE CASES from THE AMERICAS (Autosaved).zip
1579 Ko   Afficher   Télécharger