Dénonciation d'un crime contre l'humanité

mercredi 30 janvier 2013

"La pire des tyrannies, est celle qui opprime la pensée." Louis Philippe de Ségur

Au terme de l'article 2 de la Déclaration de 1789 : « le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression. »

..., la résistance à l'oppression se traduit comme une opposition au gouvernement en place, qui dans ses actions ou inactions, aurait bafoué, violé, négligé les droits élémentaires et naturels du peuple, après que toutes les autres formes d'opposition légale aient été épuisées (pétition, manifestation,...).


"La pire des tyrannies, est celle qui opprime la pensée."Louis Philippe de Ségur

mardi 29 janvier 2013

Capture du signal acoustique





Courbe y=f(t) de t1=0ms  à t2=29ms
8 bits, 44100 ech/s


lundi 28 janvier 2013

Dans les impulsions ultracourtes , ces milliers de modes sont en phase



( source : .physique.usherbrooke )

Ces milliers de modes en phase représentent aussi autant de rayons lumineux très fins  

dimanche 27 janvier 2013

Article 7 du Statut de Rome relatif aux crimes contre l'humanité

 Article 7 du Statut de Rome relatif aux crimes contre l'humanité
  • 1. Aux fins du présent statut, on entend par crime contre l’humanité l’un quelconque des actes ci-après lorsqu’il est commis dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique lancée contre toute population civile et en connaissance de cette attaque :
a) Meurtre ;
b) Extermination ;
c) Réduction en esclavage ;
d) Déportation ou transfert forcé de population ;
e) Emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ;
f) Torture ;
g) Violesclavage sexuelprostitution forcée, grossesse forcée, stérilisation forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable ;
h) Persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d’ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste au sens du paragraphe 3, ou en fonction d’autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international, en corrélation avec tout acte visé dans le présent paragraphe ou tout crime relevant de la compétence de la Cour ;
i) Disparitions forcées de personnes ;
j) Crime d’apartheid ;
k) Autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale.
( source : Wikipédia )

SUGGESTIONS POUR RÉAGIR CONTRE CES CRIMINELS

Un contenu commun précisant la source des agressions ( la télédétection par laser , utilisation abusive ) , les conséquences sur notre intégrité physique et mentale et l'interdiction de cibler des personnes .

Une liste des personnes qui en sont victimes, toutes les victimes des différents pays, peu importe le nombre de pages, plus le nombre sera important, plus nous serons considérés .

Communication à tous les gouvernements, aux journalistes, conférences de presse , distribution au public, contacter toutes les associations pour nous soutenir et manifester en masse au même moment dans chaque pays .

La liste des personnes doit être précise :

Nom :
Prénom :

Adresse :
Date de naissance :
Pays :
Signature :

Si vous avez des suggestions ou celles de victimes que vous connaissez dites le moi pour qu’on en discute, nous devrons en informer toutes les victimes qui ont un rôle important dans chaque pays et leur demander s’ils ont des suggestions à formuler, cela doit représenter la volonté de toutes les victimes inscrites sur la liste .


samedi 26 janvier 2013

Les impulsions laser ... : éclairer par flashes ultra-brefs


( Source : cea)


Les flashes ultra-brefs , des impulsions laser femtosecondes que je capture avec mon Caméscope, ne se voient pas à l'œil nu .


vendredi 25 janvier 2013

Manipulation par l'angoisse et la violence

Le principe de base – étudié dans les années 1930 – soutient qu'un individu en état de peur manifesterait des réactions de fuite et d'évitement les plus primaires et donc les plus prévisibles. Les fonctions complexes du cerveau, n'offrant pas de solution immédiate, seraient désactivées, rendant l'individu manipulable dans une situation d'extrême angoisse. Le sujet terrorisé – comme l'animal poursuivi par le chasseur – ne pourrait éviter les pièges qu'on lui tend. La terreur fut effectivement utilisée depuis l’Antiquité pour assurer le pouvoir des despotes, par la « méthode par l'exemple » appuyée par les dénonciations, interrogatoires, enlèvements, disparitions et exécutions aléatoires, etc. mais l'Histoire montre que la méthode n'a jamais été longtemps efficace, se retournant généralement après quelques années ou décennies contre les manipulateurs.
( source : Wikipédia )

jeudi 24 janvier 2013

Systèmes sensoriels


Une fonction importante du cerveau est de traiter l'information reçue par les récepteurs sensoriels56. Contrairement aux idées reçues, les sens que peut capter le cerveau ne sont pas limitées à cinq. Outre la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat, et le goût, le cerveau peut recevoir d'autres informations sensorielles comme la température, l'équilibre, la position des membres, ou la composition chimique du sang. Toutes ces variables sont détectées par des récepteurs spécialisés qui transmettent les signaux vers le cerveau. 
Chaque système sensoriel possède ses propres cellules sensorielles réceptrices. Ces cellules sont des neurones mais, contrairement à la majorité des neurones, ceux-ci ne sont pas contrôlés par les signaux synaptiques d'autres neurones. Au lieu de cela, ces cellules sensorielles possèdent des récepteurs membranaires qui sont stimulées par un facteur physique spécifique comme llumière, la température, ou la pression. Les signaux de ces cellules sensorielles réceptrices parviennent jusqu'à la moelle épinièreou le cerveau par les nerfs afférents.
Pour la plupart des sens, il y a un noyau sensitif principal dans le tronc cérébral, ou un ensemble de noyaux, qui reçoit et réunit les signaux des cellules sensorielles réceptrices. Dans de nombreux cas, des zones secondaires sous-corticales se chargent d'extraire et de trier l'information. Chaque système sensoriel a également une région du thalamus qui lui est dédié et qui relaie l'information au cortex.
( source : Wikipédia )

Synapse

Synapse entre deux neurones
La synapse (du grec syn = ensemble ; haptein = toucher, saisir ; c'est-à-dire connexion) désigne une zone de contact fonctionnelle qui s'établit entre deux neurones, ou entre un neurone et une autre cellule (cellules musculaires, récepteurs sensoriels…). Elle assure la conversion d'un potentiel d'action déclenché dans le neurone présynaptique en un signal dans la cellule postsynaptique. On estime, pour certains types cellulaires (par exemple cellule pyramidale,cellule de Purkinje…), qu'environ 40 % de la surface membranaire est couverte de synapses.
On distingue habituellement deux types de synapses :
  • la synapse chimique, très majoritaire, qui utilise des neurotransmetteurs pour transmettre l'information ;
  • la synapse électrique où le signal est transmis électriquement par l'intermédiaire d'une jonction communicante (en anglais gap-junction).
On les distingue au microscope électronique par la taille de la fente synaptique ; de l'ordre de 2 nanomètres pour les synapses électriques, entre 10 et 40 nm pour les synapses chimiques. 

Synapse chimique

La synapse chimique est la plus fréquente des synapses du système nerveux. Ce type de synapse transmet le signal nerveux d'un neurone à un autre en utilisant un neurotransmetteur qui est émis par le neurone afférent, diffuse dans la fente synaptique et se lie aux récepteurs postsynaptiques.
Synapse diag1.svg
Transmission chimique du neurone A (émetteur) au neurone B (récepteur)
  1. Mitochondrie
  2. Vésicule synaptique avec des neurotransmetteurs
  3. Autorécepteur
  4. Fente synaptique avec neurotransmetteur libéré (ex : sérotonine ou dopamine)
  5. Récepteurs postsynaptiques activés par neurotransmetteur (induction d'un potentiel postsynaptique)
  6. Canal calcium
  7. Exocytose d'une vésicule
  8. Neurotransmetteur recapturé

Transmission de l'influx nerveux


MENU
WebM 360p
Séquence des événements (exemple de l'acétylcholine).

L'influx nerveux est transmis le long d'un neurone sous la forme d'une séquence de potentiel d'action. Au niveau d'une synapse chimique, l'information change de nature : elle est transmise par une libération de neurotransmetteurs dans l'espace synaptique. Les trains d'onde de dépolarisation supportés par des courants électrochimiques (les potentiels d'action), sont convertis en codage par concentration de neurotransmetteur dans la fente synaptique.


Séquence des événements 
(exemple de l'acétylcholine).



Synapse électrique


Dans la synapse électrique, les membranes des deux neurones sont reliées par des jonctions communicantes, parfois appelées également nexus (GAP junctions). Les ions se transmettent donc d'une cellule à une autre, ainsi que la dépolarisation membranaire associée. L'influx nerveux se transmet sans intervention de neurotransmetteur. 
Synapse diag2.png
Transmission électrique du neurone A (émetteur) au neurone B (récepteur)
  1. Mitochondrie
  2. Connexine
  3. Courant ionique

Les caractéristiques principales de ce type de synapse sont :
  • un délai de transmission quasi-inexistant (pas de temps de latence dû au franchissement d'une synapse, souvent utile pour la synchronisation d'un réseau de neurone) ;
  • une conduction dans les 3 directions de l'espace ;
  • l'absence de période réfractaire (la synapse est re-stimulable immédiatement après la fin de la transmission) ;
( source : Wikipédia )


Les données de certaines fréquences du laser femtoseconde ( télédétection par laser ) montrent que le système a été conçu pour interférer au niveau de la synapse . 



mercredi 23 janvier 2013

Journal

Le 23/01/2013 , 9 heures 50 . À toutes les victimes j'adresse mon soutien moral, nous allons devoir nous regrouper pour concentrer nos forces et organiser une structure pour la défense de nos droits ou toute autre action légale .
La cause étant identifiée, la télédétection par laser ( clandestin), nous donne le droit de pouvoir agir .
Nous n'avons pas consenti à servir de cobaye , nous subissons les pires sévices, il s'avère que nous ne pouvons compter que sur nous, organisons-nous et agissons de manière cohérente .

mardi 22 janvier 2013

Les avancées de la science contemporaine dans le domaine des technologies de l’information et des psycho-technologies rendent possible la conception de moyens et méthodes pour influencer secrètement et à distance les psychismes et la physiologie d’une personne ou d’un groupe de personnes.

Assemblée Fédérale - Parlement de la Fédération Russe
Douma gouvernementale
Comité sur la sécurité
Décision du 30 novembre 2000 N° 28/3

Au sujet de la proposition de loi fédérale "sur les armes“
Après lecture de la proposition de loi fédérale, le Comité pour la sécurité de la Douma d’Etat a décidé :
- De recommander que la Douma gouvernementale adopte la proposition de loi fédérale „au sujet de l’ajout d’un amendement à l’article 6 de la loi fédérale „sur les armes“ en première lecture.
- D’appointer un deuxième porte-parole conformément à la directive sur les propositions de loi du Député de la Douma d’Etat Victor Ivanovich.
- D’approuver la présente résolution comprenant le texte de la propostion de loi et tous les documents qui s’y rapportent afin de l’inclure dans le procès-verbal de la séance plénière de la Douma d’Etat du 20 décembre 2000.
Porte-parole du Comité
A.I. Gurov
9[m] 1053 CN dimanche 25 septembre 2000, 17h36 page n° 1(1)

RESOLUTION

La proposition de loi suggère d’ajouter un amendement à l’article 6 de la loi fédérale „sur les armes“ qui interdirait sur le territoire de la Fédération russe, la circulation d’armes ou autres objets, dont le mode opératoire offensif serait basé sur l’utilisation de radiations électromagnétiques, d’émissions d’infrasons ou d’ultrasons, tant dans un cadre civil que militaire.

Les avancées de la science contemporaine dans le domaine des technologies de l’information et des psycho-technologies rendent possible la conception de moyens et méthodes pour influencer secrètement et à distance les psychismes et la physiologie d’une personne ou d’un groupe de personnes.
Il existe une vaste gamme de dispositifs ayant la capacité d’altérer les capacités mentales d’une personne, de programmer son comportement, de neutraliser les réactions adéquates et de favoriser artificiellement des symptômes de dépendance.

L’influence audio-visuelle est réalisée par le biais de canaux optiques ou auditifs
. Des stimulations très faibles à un seuil très bas qui ne sont pas perçues consciemment sont instillées profondément dans le subconscient pour orienter la façon de penser et de se comporter d’une personne sur un mode prédéterminé.
Avec l’aide d’ultrasons ou les influences mécaniques d’une gamme étendue de fréquences supérieures à 100 Hz, que la personne ne remarque pas, il est possible d’exercer une influence sur les structures mentales du système nerveux, qui entraînera douleurs dans la tête, étourdissements, une détérioration de la vision et des fonctions respiratoires, et des convulsions qui peuvent avoir pour résultat des évanouissements.


L’utilisation d’infrasons (très basses fréquences, plus bas que 16 Hz) de faible intensité (environ 120 décibels) provoque des nausées, des tintements d’oreille, la détérioration de la vision et des souffrances généralisées.
Les ondes acoustiques d’intensité moyenne (jusqu’à 130 décibels) peuvent détraquer le système digestif et le cerveau, entraînant des paralysies et parfois la cécité. Les effets des infrasons d’une intensité de 130 décibels et plus peuvent provoquer un arrêt cardiaque chez le sujet.

Sous l’influence de radiations à des fréquences extrêmement élevées (UHF), apparaissent des altérations dans la façon d’interpréter la réalité, de la lassitude, des vertiges, des maux de tête et des douleurs au coeur; le cerveau et le système nerveux central peuvent également être endommagés. Pour la transmission de ce type d’ondes, on peut utiliser en tant qu’antenne émettrice, des équipements téléphoniques, les conduites de chauffage et le tout-à-l’égout, les télévisions, et les systèmes de prévention d’incendies (conduites d’eau, systèmes d’arrosage).

Dans le monde entier pratiquement, les recherches sur les „méthodes cachées pour influencer le psychisme humain“ sont considérées comme une priorité élevée et prennent place dans la catégorie des technologies les plus importantes du XXI siècle. Les agences de renseignement du gouvernement introduisent dans leur doctrine militaire des articles sur la priorité d’employer en première ligne -lors de conflits régionaux- des armes non létales qui permettent de remporter la victoire avec un nombre minimum de pertes, non seulement chez les troupes amies mais aussi chez les troupes ennemies
.
A l’initiative des Etats-Unis et dans le cadre de l’OTAN, un groupe de travail spécial a été créé en Grande-Bretagne, France, Allemagne, et Danemark pour la coordination des développements dans ce domaine dans la perspective de l’utilisation des dispositifs non létaux. Des générateurs ont été créés à l’Institut des Technologies Chimiques de Frankfort (Allemagne), destiné au contrôle des foules et des émeutes. La capacité de pénétration des derniers systèmes français permet non seulement de traverser le béton et les blindages mais aussi de faire tomber en panne les appareils très rapidement. Selon des rapports sur les moyens de la guerre de l'information, l’armée britannique a mené en Irlande du Nord en 1995 des tests sur le terrain d’armes non létales destinées à disperser les foules. On dispose également d’informations concernant l’utilisation d’armes électro-magnétiques contre des sujets yougoslaves en 1999.

La création de dispositifs à infrasons offensifs a été déclarée prioritaire aux Etats-Unis par rapport aux autres développements d’armes non létales. Selon une étude d’experts, l’armée américaine est capable d’arrêter à une distance de plusieurs centaines de mètres de la côte un porte-avion ennemi grâce à des générateurs d’UHF. D’après une estimation de l’Institut international suédois pour les recherches sur la paix (SIPRI), les dépenses américaines pour le développement et l’acquisition d’armes non létales va dépasser le milliard de dollars dans les deux prochaines années.

Actuellement, la loi Fédérale „sur les armes“ interdit dans un cadre civile et militaire la circulation d’armes ou d’autres objets, dont l’aspect offensif réside dans l’utilisation de rayonnements radioactifs et l’exploitation de facteurs biologiques mais elle ne couvre pas le développement des technologies de l’information psychologique, dont les applications permettent d’influencer insidieusement le psychisme et la physiologie des gens. Ceci a conduit le Congrès Russe à envisager d’ajouter un addendum à la loi Fédérale „sur les armes“, qui couvrirait les caractéristiques mentionnées précédemment. Ceci n’enlèvera pas sa force à la loi déjà existante et maintient entièrement la même orientation, c’est-à-dire la sauvegarde des vies et de la santé des citoyens et la garantie de la sécurité publique.
Sur la base de ce qui est inclus, il est proposé que la proposition de loi Fédérale „sur l’ajout d’un addendum à l’article 6 de la loi Fédérale „sur les armes,“ introduite par l’Assemblée de la Région de Krasnojarskii, soit adopté en première lecture.
Porte parole du Comité
A.I Gurov

Remarque du CAPT :

Cette proposition de loi a donné lieu à la loi N°103-F3 du 26 juillet 2001
qui ne contient plus tous les descriptifs et les remarques contenues dans la proposition de loi. Ce que les comités scientifiques qui participent à l’élaboration de la loi avec les Comités qui ont introduits la loi n’est semble-t-il pas aussi facilement accepté par d’autres parlementaires qui vont finalement votre la loi. Probablement parce que des lobbies interviennent auprès des parlementaires pour orienter leurs choix et décisions au cours des lectures suivantes. On peut donc supposer qu’il est admis que ce qui est décrit dans ces documents est techniquement possible mais que lors des débats plus politiques des groupes de pression se chargent de faire disparaître les références trop précises concernant ces dispositifs ce qui empêchent le débat de sortir des cercles privés des milieux d’influence.

Loi Fédérale“ sur les armes“ N° 103-F3 du 26 juillet 2001
Article 6 :
Etablissant les règles de circulation de l’armement civil et militaire :
Sont interdites à l’intérieur du territoire de la Fédération russe :
- les armes et autres objets, dont le mode opératoire offensif est basé sur l’utilisation de radiations électromagnétiques, optiques, thermiques, acoustiques (infrasons et ultrasons), dont les paramètres d’émission dépassent la puissance autorisée par les normes gouvernementales de la Fédération Russe et excèdent également les niveaux correspondants à ces radiations, fixés par les organes gouvernementaux fédéraux du Ministère de la santé; sont aussi interdites les armes et objets décrits qui ont été fabriqués en dehors des frontières du territoire de la Fédération russe.

( source : asthme-reality )

Représentation de ce que fait la télédétection par laser ( de manière clandestine ) sur une personne ciblée

Le 22/01/2013, neuf heures 28 .  Représentation de ce que fait la télédétection par laser ( de manière clandestine ) sur une personne ciblée


Ce n'est qu'une partie des violences , pour plus de clarté je n'en mets que quelques-unes à la fois . 

samedi 19 janvier 2013

ONDES CEREBRALES

Le contrôle des ondes cérébrales n’est pas du tout nouveau. Dans les années 1930, des chercheurs ont découvert que la stimulation répétitive de la lumière sur le cerveau modifiait les fréquences cérébrales. Depuis quelques décennies certains maîtres du nouvel âge utilisent la stimulation sonore, subliminal et inaudible, afin de produire des états de réceptivité sur leur auditoire.

Il existe de nombreux dispositifs chromatiques et sonores sur le marché actuellement.Ces dispositifs produisent des flashs lumineux ...et des stimulis sonores ...agissant directement sur le cerveau afin de le faire vibrer sur un certain rythme (fréquence) et par conséquent de générer un niveau de conscience particulier.

On sait qu'à chaque pensée, chaque sentiment, chaque sensation, et qu'à chaque niveau de conscience, correspond un type d'onde ou une fréquence particulière.Nous savons que les ondes cérébrales, Alpha, Bêta, Thêta et Delta, sont comprises entre 1 Hz et 30 Hz (cycles par seconde). Les fréquences Gamma sont à plus de 30 Hz. 

En fait, ces appareils ne sont ni plus ni moins que des générateurs d’impulsions ...

( source : pearltrees )

Un plasma est un gaz dont les constituants , au lieu d'être neutres , sont électriquement chargés


Un plasma est un gaz dont les constituants, au lieu d'être neutres, sont électriquement chargés. Cela en fait un milieu bien plus complexe qu'un fluide traditionnel.
Dans un gaz normal, toutes les perturbations se propagent de la même manière et à la même vitesse. Ainsi, si quelqu'un fait vibrer un gaz à un point A, cette vibration va se propager jusqu'au point B à la vitesse du son, indépendamment de la fréquence de la vibration. Ce sont les ondes sonores.
Dans un plasma, les interactions entre particules chargées permettent à un grand nombre d'ondes différentes d'exister. Chacune de ces ondes propage des perturbations qui peuvent être de natures différentes (charge, pression, champ électrique, champ magnétique ...) et ont des vitesses différentes qui dépendent, entre autres, de la fréquence de la perturbation.
( source : Arnaud Beck )



   Plasma capturé avec un 
   caméscope à l'intérieur de mon 
   domicile
                                                       

Synthèse sonore additive

La synthèse sonore additive consiste à créer un son en superposant des signaux sinusoïdaux harmoniques.

Principe

Depuis Joseph Fourier, on sait qu'un signal périodique peut être décomposé en somme de sinus et cosinus, de fréquences multiples de la fréquence fondamentale du signal. Ce sont ces signaux élémentaires qui sont utilisés dans la synthèse additive pour obtenir des sons plus complexes. Cette méthode permet théoriquement de créer tous les sons périodiques.

Mise en œuvre

Le nombre d'oscillateurs dans un synthétiseur étant fini, on est obligé de se contenter d'une somme finie de signaux sinusoïdaux. La fréquence et l'amplitude de chaque oscillateur est paramétrable, de même que l'enveloppe. À titre d'exemple, le Kawai K5 possède 126 oscillateurs, un générateur d'enveloppe globale et quatre générateurs d'enveloppe, qu'on pourra associer à différentes harmoniques.


Synthèse additive d'une onde triangulaire.

Synthèse additive d'une onde en dents de scie.
Synthèse additive d'une onde carrée.
( source : Wikipédia )

vendredi 18 janvier 2013

Onde acoustique ionique


L'onde acoustique ionique est une onde de plasma. Elle fait partie des trois modes propres d'un plasma non-magnétisé avec l'onde de Langmuir et l'onde lumineuse.
Elle est caractérisée par de basses fréquences contrairement aux autres modes propres.
Cette basse fréquence permet de prendre en compte la réaction des ions au passage de l'onde. En effet, la pulsation \omega est proche de la pulsation plasma \omega_i propre aux ions.
Comme toute onde acoustique, son aspect corpusculaire est décrite par les phonons.
( source : Wikipédia )

Photons et phonons


Nous avons mentionné en introduction que les cristaux phononiques ont beaucoup en commun avec les cristaux photoniques. Si les fréquences optiques (de l'ordre de quelques centaines de Terahertz) sont nettement plus élevées que les fréquences acoustiques, il est parfaitement possible d'accorder leurs longueurs d'onde, autour d'une valeur de un micron par exemple. Ainsi, une même microstructure périodique peut être simultanément un matériau à bande interdite photonique et phononique, ce qui conduit au concept du cristal phoXonique (un barbarisme dans lequel le « X » remplace indifféremment un « t » ou un « n »). L'intérêt d'un tel cristal artificiel est de fournir la possibilité de confiner simultanément l'énergie optique et l'énergie acoustique dans un volume extrêmement réduit, dans la perspective d'exalter les interactions entre ces deux types d'ondes.
Section d'une fibre photonique
Section d'une fibre photonique
L'interaction acousto-optique a déjà une longue histoire, puisqu'elle est née au début du siècle dernier. Des modulateurs acousto-optiques sont utilisés dans de multiples applications, notamment pour le balayage de faisceaux laser, à commencer par les effets laser des discothèques ! Mais l'étude des interactions entre ondes optiques et acoustiques dans des microstructures attire de plus en plus l'attention des chercheurs. Par exemple, avec des collègues des Universités de Erlangen en Allemagne et de Campinas au Brésil, nous avons très récemment étudié l'effet Brillouin dans des fibres optiques microstructurées également appelées fibres photoniques. Cet effet, découvert par le physicien français Léon Brillouin en 1922, désigne la diffusion inélastique d'un photon par un phonon. Nous avons identifié certains phonons acoustiques guidés par un coeur solide de dimension micrométrique d'une fibre photonique qui interviennent préférentiellement dans l'effet Brillouin.
phonon acoustique Brillouin
phonon acoustique Brillouin
Une fibre photonique est une fibre optique percée de trous de taille micrométrique qui courent le long de l'axe de la fibre sur des centaines de mètres, voire des kilomètres. L'exemple ci-contre montre la section d'une telle fibre en silice fabriquée à l'Université de Bath en Angleterre et observée au microscope électronique à balayage. Le coeur central de cette fibre optique est l'équivalent d'un barreau de verre d'un diamètre de 1,2 microns, soit le centième du diamètre d'un cheveu. Il a pour fonction de transporter l'énergie lumineuse sur de très longues distances. Comme nous l'avons montré récemment, une telle fibre photonique est également un excellent piège à phonons. L'image ci-contre représente l'énergie d'un phonon acoustique guidé par un effet de bande interdite phononique le long du coeur de la fibre. Un tel phonon est impliqué dans l'effet Brillouin stimulé, un effet acousto-optique non linéaire qui limite la puissance lumineuse qui peut être transportée le long d'une fibre optique et qui a donc un fort impact économique dans le domaine des télécommunications.
( source : femto-st )

mercredi 16 janvier 2013

De la perception à l’information.

Les informations captées par les différents récepteurs présents au niveau de la peau, sont ensuite véhiculées les longs des nerfs sensitifs sous forme d’influx nerveux pour être traité par le cerveau


Figure 3 : départ du message nerveux

Le signal sensoriel recueilli, codé en potentiels d’action remonte le long des fibres sensitives afférentes (amyélinisées ou myélinisées), partant des récepteurs spécifiques et se regroupent en faisceaux pour former les nerfs sensitifs. Le signal chemine alors des terminaison dendritiques situées dans l’organe cible (peau) jusqu’au ganglion rachidien postérieur de la moelle épinière, contenant les corps cellulaire des neurones sensitifs. Leur axone chemine ensuite dans la moelle épinière, jusqu’à la substance grise pour y faire synapse et transférer l’information au cerveau qui pourra alors analyser l’ensemble de ces données. Les données concernant les formes et les pressions permettront d’affiner la préhension alors que les données concernant la température permettront d’adapter le comportement en cas de situation à risque (brulure).
( source : projet-innovant )

Journal




Le 16/01/2013, 11 heures 57 . L'origine des signaux optiques ( flashs lumineux ) et acoustiques ( stimulis sonores ) dirigés vers des cibles humaines est maintenant connue : la télédétection par laser ( système embarqué à bord d'un satellite ) , elle est abusivement utilisée pour des expérimentations cognitives..

Ces rayonnements " où radiations " ont été très étudiés pour interagir avec les récepteurs sensoriels et les muscles, l'interaction  produit un influx qui se propage et force le système cognitif  à réagir .

Les rayonnements provoquent, entre autres , les trois effets suivants :

- Contractures musculaires (  Le muscle contracturé se raccourcit de façon prolongée , ce qui entraîne une douleur avec impotence et maintient une tension permanente sur ses tendons )

-  Stimulation des récepteurs sensoriels de la peau  ( pression , chaleur , douleur , piqûres , brûlures , plaies  ... )

-  Excitation du système auditif  ( battements sonores , signal périodique avec inséré dedans un signal modulant de synthèse sonore particulièrement provoquant )

À y regarder de plus près on s'aperçoit que la pression de radiation est perpendiculaire à la contracture musculaire, c'est-à-dire en axe des ordonnées ( Y ) pour la pression de radiation et en axe des abscisses ( x) pour les contractures musculaires .

L’abscisse xA et l’ordonnée yA
représentent le point A.

- Les contractures musculaires sont provoquées par l'induction électromagnétique ( courant induit )
- La pression sur la peau est provoquée par la pression de radiation ( pression exercée sur une surface exposée à un rayonnement électromagnétique ) 
- Le battement sonore est provoqué par l'interférence entre deux sons de fréquences légèrement différentes , laissant percevoir des pulsations . Exemple : en additionnant un signal correspondant à un la à une fréquence de 440 Hz et un autre à une fréquence presque identique de 443 Hz, on obtient un signal à 441,5 Hz l'enveloppe du battement obtenu a une fréquence de 1,5 Hz )

Les impulsions laser femtosecondes peuvent cibler n'importe quelle partie ( point ) du corps avec une très grande précision .