Dénonciation d'un crime contre l'humanité

samedi 30 juillet 2011

Enveloppe sonore


Enveloppe ADSR

L'enveloppe ADSR (Attack Decay Sustain Release) est une modélisation par quatre paramètres de l'enveloppe sonore d'un son généré par un synthétiseur. Cela permet de décrire comment l'instrument doit faire évoluer l'amplitude (le volume) du son créé, en fonction du temps.
Enveloppe ADSR et ses paramètres
Les quatre paramètres sont:
  • Attack : l'attaque décrit le temps nécessaire au son pour atteindre son amplitude maximale, après avoir appuyé sur une touche du synthétiseur.
  • Decay : le déclin indique le temps au-delà du pic, pour atteindre le moment où le son entre en phase de maintien,
  • Sustain : le maintien décrit le niveau sonore conservé tant que la touche est maintenue enfoncée. 
  • Release : dès le relâchement de la touche, ce paramètre indique la rapidité avec laquelle le son diminue pour s'éteindre complètement .
  • Enveloppe de la série DX


    Générateur d'enveloppe du DX7.
    L1 à L4 sont des niveaux, R1 à R4 sont des pentes
    La gamme de synthétiseurs DX de Yamaha dont le célèbre DX7 utilise pour la synthèse FM un type d'enveloppe différent à 8 paramètres, où on exprime 4 niveaux et 4 "pentes" (vitesse de transition). A noter que ce type d'enveloppe permet plus de possibilités, par exemple le niveau L4 (touche relâchée) n'est pas forcément égal à zéro, le niveau L3 peut être plut haut que le niveau L2, etc.
 ( source : Wikipédia )

VCO

VCO : Voltage Controlled Oscillator. Sur un synthétiseur, c'est un oscillateur dont la fréquence est commandée par tension. Le VCO est le module qui crée l'onde sonore; l'utilisateur choisissant le timbre et la hauteur du son (en fonction de la tension en entrée).

mercredi 27 juillet 2011

Journal

Le 27/07/2011 , 21 heures 32 . Je pense avoir fait le tour de tout ce qui est important , j'ai des preuves matérielles depuis longtemps , comme par exemple le plasma ou le filament ( rayon lumineux ) que j'ai filmé dans mon appartement et mon véhicule , mais je ne pouvais expliquer ce phénomène , je connais maintenant l'essentiel , entre autres , le fonctionnement du dispositif qui produit ce plasma et filament  , le système de transmission , le verrouillage sur cible , etc  

Bioéthique

La bioéthique est une partie de l'éthique qui est apparue, en tant que « champ » ou « discipline » nouvelle, dans le courant des années 1960 et des interrogations au sujet du développement de la biomédecine et des technosciences[1].
Si les interrogations éthiques concernant la médecine ne sont pas neuves, la bioéthique se distingue de la déontologie médicale classique, en ce que celle-ci constitue davantage un code éthique fondé par les médecins pour les médecins [1]. La bioéthique, au contraire, fait intervenir une pluralité d'acteurs et de disciplines (outre les médecins, biologistes et généticiens, les philosophes, juristes, sociologues théologiens, etc.)[1].
On peut distinguer deux orientations principales de la bioéthique[1]: l'une, davantage descriptive, s'appuie sur la philosophie morale, vise à éclaircir les choix éthiques et les valeurs présupposées par ceux-ci, en écartant les arguments contradictoires ; l'autre est davantage prescriptive : elle recherche les normes morales qui sont applicables aux sciences du vivant, y compris la médecine, propose certaines règles et certaines postures face à d'éventuels dilemmes.

 L'éthique médicale, qui remonte au serment d'Hippocrate, fait partie intégrante de l'exercice de la médecine. Toutefois, elle est formulée par les corporations, s'incarnant parfois dans des codes déontologiques quasi-juridiques; dès lors, elle relaie nécessairement les valeurs inhérentes à la recherche médicale elle-même. Au XXe siècle, la déontologie médicale a pris en compte l'importance croissante des droits de l'homme, les organisations internationales (l'Association médicale mondiale (AMM) ou l'Organisation mondiale de la santé (OMS)) se situant ainsi au confluent de ces deux traditions[1]. Cette convergence s'est concrétisée dans le Code de Nuremberg de 1947, rédigé à la suite des expérimentations perpétrées par les nazis sur des cobayes humains. Elle conduit à légitimer l'opposition et la résistance des médecins envers des pratiques autoritaires ou des Etats non démocratiques (Déclaration de Hawaï de 1977 de l'Association mondiale de psychiatrie en matière d'internement psychiatrique pour des motifs politiques[2],[1]).

Mais la « bioéthique », en tant que domaine non réservé aux médecins, s'est développée davantage dans les années 1960-70, en conjonction avec les avancées du progrès scientifique et les questions que celui-ci posait. Le néologisme de « bioéthique » lui-même a été forgé par Potter van Rensselaer (en) dans Bioethics: Bridge to the Future (1971) [1].

Parmi les questions préoccupant les éthiciens ... , on peut citer :

- les neurosciences, dont les progrès permettent peu à peu de lire, voire de modifier l'activité du cerveau ; en direct.

- les nanobiotechnologie
( source : Wikipédia ) 

Les personnes ciblées sont vraisemblablement victimes des neurosciences ou nanobiotechnologie . Il y a des présomptions graves, précises, fiables et concordantes


mardi 26 juillet 2011

L'électrisation par influence ou induction électrostatique

Lorsqu'on approche d'un corps A électriquement neutre un corps B électrisé (conducteur ou isolant), il se produit sur le corps A une électrisation telle que descharges de signes opposés s'accumulent en regard du corps B. Comme le corps A ne reçoit ni ne cède aucune charge, des charges de signes opposés se répartissent à la surface du corps A avec une prédilection pour les surfaces courbes ou pointues des extrémités.
( source : Wikipédia )

lundi 25 juillet 2011

Les ondes cérébrales humaines

Les radiations par pulsations passent à travers d'épais murs de béton, donc aussi à travers les os du crâne !

Or , les appareils de mesures détectent des pulsations avec un signal modulant entre 1 Hz et 60 Hz ( 1 cycle et 60 cycles par seconde ) . Donc il y a interférence .


Le cerveau humain, un peu à l'image d'une radio, émet et reçoit des ondes.

Il y a 5 catégories d'ondes cérébrales humaines :
- les ondes alpha ;
- les ondes bêta ;
- les ondes delta ;
- les ondes thêta ;
- les ondes gamma.

1 - les ondes alpha :
Ont une fréquence de 8 à 13 cycles par seconde, voltage de 50 microvolts.
Elles se produisent dans le cerveau inattentif pendant une somnolence ou un léger sommeil, ou pendant un état de narcose (lors d'une anesthésie ou d'une séance d'hypnose par exemple), ou quand les yeux sont fermés, bref pendant des états mentaux temporaires où le subconscient prend plus ou moins le contrôle du cerveau.
L'Être Humain peut éventuellement faire des actes que l'on peut qualifier d'inconscients.
Ces ondes alpha disparaissent quand les yeux sont ouverts.

2 - les ondes bêta :
Ce sont les ondes de l'Être Humain normal quand il est éveillé.
Fréquence de 15 à 60 cycles par seconde, voltage de 5 à 10 microvolts.

3 - les ondes delta :
Fréquence de 1 à 15 cycles par seconde, voltage de 20 à 200 microvolts.
Ne sont pas affectées par l'ouverture ou la fermeture des yeux.
Elles apparaissent normalement quand l'Être Humain dort.
Néanmoins, elles peuvent aussi apparaitre chez certains Êtres Humains éveillés, et dans ce cas, cela indique que l'Être Humain éveillé concerné souffre de dépression, ou d'une tumeur du cerveau ou d'épilepsie.

4 - les ondes thêta :
Ce sont les ondes de la région des tempes.
Fréquence de 4 à 17 cycles par seconde.

5 - les ondes gamma :
Fréquence 14 cycles par seconde.
Ce sont les ondes que l'on atteint lorsqu'on est en transes, ou en méditation, ou en état de pleine Créativité, ou en état de télépsychie émettrice.
( source : Kabbalah.bloguez.com )

MKULTRA Victim Testimony C:

Gang Stalking


( source : France Quenneville )

mardi 19 juillet 2011

Photon

Photons émis dans le faisceau cohérent d’un laser
Le photon est la particule qui compose les ondes électromagnétiques, des ondes radio aux rayons gamma en passant par la lumière visible. En physique des particules (où il est souvent symbolisé par la lettre γgamma), c'est la particule médiatrice de l’interaction électromagnétique. Autrement dit, lorsque deux particules chargées électriquement interagissent, cette interaction se traduit d’un point de vue quantique comme un échange de photons.

Photons émis dans le faisceau cohérent d’un laser

Le concept de photon a été développé par Albert Einstein entre 1905 et 1917 pour expliquer des observations expérimentales qui ne pouvaient être comprises dans le cadre d’un modèle ondulatoire classique de la lumière[3],[4],[5],[6]. Il a ainsi montré que parallèlement à son comportement ondulatoireinterférences et diffraction —, la propagation du champ électromagnétique présente simultanément des propriétés corpusculaires. Les photons sont des « paquets » d’énergie élémentaires, ou quanta de rayonnement électromagnétique, qui sont échangés lors de l’absorption ou de l’émission de lumière par la matière. De plus, l’énergie et la quantité de mouvement (pression de radiation) d’une onde électromagnétique monochromatique sont égales à un nombre entier de fois celles d’un photon.

Le concept de photon a donné lieu à des avancées importantes en physique expérimentale et théorique, telles que les lasers, les condensats de Bose-Einstein, l’optique quantique, la théorie quantique des champs et l’interprétation probabiliste de la mécanique quantique. Le photon est une particule de spin égal à 1, c’est donc un boson[7], et sa masse est nulle (dans la mesure des méthodes et connaissances actuelles, on ne peut cependant pas totalement affirmer que la masse du photon est nulle).
L’énergie d’un photon de lumière visible est de l’ordre de eV, soit environ 109 fois moins que l’énergie nécessaire pour créer un atome d’hydrogène. En conséquence, les sources de rayonnement habituelles (antennes, lampes, laser, etc.) produisent de très grandes quantités de photons[8], ce qui explique que la nature « granulaire » de l’énergie lumineuse soit négligeable dans de nombreuses situations physiques. Il est cependant possible de produire des photons un par un grâce aux processus suivants :

Origine du terme « photon »

Les photons ont originellement été appelés « quanta de lumière » (das Lichtquant) par Albert Einstein[3]. Le nom moderne « photon » est dérivé du mot grec qui signifie lumière, φῶς, φωτός (translittéré phos, photos), et a été choisi en 1926 par le chimiste Gilbert N. Lewis, dans la publication d’une théorie spéculative[9] dans laquelle les photons étaient « incréables et indestructibles ». Bien que la théorie de Lewis ne fut jamais acceptée, étant contredite par plusieurs expérimentations, son nouveau nom, photon, fut adopté immédiatement par la communauté scientifique.
En physique, un photon est représenté par le symbole \gamma \!, la lettre grecque gamma. L’utilisation de ce symbole pour le photon provient probablement des rayons gamma, qui furent découverts et nommés en 1900 par Paul Ulrich Villard[10],[11]. En 1914, Rutherford et Edward Andrade[12] démontraient que ces rayons gamma étaient une forme de lumière. En chimie et en optique, les photons sont habituellement symbolisés par h \nu \!, l’énergie du photon, où h \! est la constante de Planck et la lettre grec \nu \! (nu) est la fréquence du photon. À l’occasion, le photon peut être symbolisé par hf, où sa fréquence est identifiée par f.

Bille de lumière

La première image que l’on a du photon est la « bille de lumière », la lumière serait composée de grains qui voyageraient à 299 792 458 m/s (Vitesse de la lumière).
Dans ce modèle, un flux d’énergie lumineuse donné est décomposé en billes dont l’énergie dépend de la longueur d’onde λ et vaut h.c. Ainsi, pour une lumière monochromatique (c’est-à-dire dont le spectre se résume à une seule longueur d’onde), le flux d’énergie est composé en beaucoup de « petites » billes si la longueur d’onde est grande (du côté du rouge), ou de peu de « grosses » billes si la longueur d’onde est petite (du côté du bleu) — les qualificatifs « petit » et « gros » ne sont pas relatifs à la taille des billes, mais à la quantité d’énergie qu’elles comportent.
Si la lumière est composée de plusieurs longueurs d’onde, alors le flux d’énergie se compose de billes de « grosseurs » diverses.
Cette vision, simpliste selon les normes actuelles, ne permet pas d’expliquer correctement toutes les propriétés de la lumière.

Paquet d’onde


le paquet d’onde, un modèle du photon : on a une onde monochromatique de longueur d’onde λ inscrite dans une enveloppe de largeur finie.
On peut représenter au premier abord les photons par des paquets d’onde : l’onde électromagnétique n’est pas une sinusoïde d’extension infinie, il y a une enveloppe d’amplitude importante encadrée par d’autres enveloppes nettement moins significatives.
Ce modèle est insuffisant. En effet, dans une telle configuration, le photon devrait s’élargir au fur et à mesure de sa progression (on parle de l’« étalement du paquet d’onde »), l’énergie devrait être de moins en moins concentrée. Or, l'expérience montre que le photon ne s'étale pas dans l'espace, ni ne se divise en traversant un miroir semi-transparent, comme le ferait un paquet d'onde.

Dualité onde-corpuscule


Onde électromagnétique : oscillation couplée du champ électrique et du champ magnétique, modèle du dipôle vibrant. Le vecteur \vec{k} indique la direction de propagation de l'onde.
Le photon est un concept pour expliquer les interactions entre les rayonnements électromagnétiques et la matière. Comme pour les autres particules élémentaires, il a une dualité onde-particule. On ne peut parler de photon en tant que particule qu’au moment de l’interaction. En dehors de toute interaction, on ne sait pas — et on ne peut pas savoir — quelle « forme » a ce rayonnement. On peut imaginer que le photon serait une concentration qui ne se formerait qu’au moment de l’interaction, puis s’étalerait, et se reformerait au moment d’une autre interaction. On ne peut donc pas parler de « localisation » ni de « trajectoire » du photon.
On ne peut en fait voir le photon que comme une particule quantique, c’est-à-dire un objet mathématique défini par sa fonction d’onde qui donne la probabilité de présence. Attention à ne pas confondre cette fonction et l’onde électromagnétique classique.
Ainsi, l’onde électromagnétique, c’est-à-dire la valeur du champ électrique et du champ magnétique en fonction de l’endroit et du moment (\vec{E}(\vec{x},t) et \vec{B}(\vec{x},t)), a donc deux significations :
  • macroscopique : lorsque le flux d’énergie est suffisamment important, ce sont les champs électrique et magnétique mesurés par un appareil macroscopique (par exemple antenne réceptrice, un électroscope ou une sonde de Hall) ;
  • microscopique : elle représente la probabilité de présence des photons, c’est-à-dire la probabilité qu’en un endroit donné il y ait une interaction quantifiée (c’est-à-dire d’une énergie déterminée).
( source : Wikipédia )

Journal

Le 19/07/2011 , 8 heures 53 .

Grâce à leur dispositif , des individus sont capables de diriger des photons ( Le photon est la particule qui compose les ondes électromagnétiques  ) sur n'importe quelle partie du corps , du plus petit point d'impact ( exemple :  comme un pic d'aiguille ou de légères pressions sur la peau qui provoquent des sensations de démangeaisons ) à une très forte pression de radiation sur une partie importante de la peau ( par exemple sur le dos ou l'abdomen ) . Lorsque la puissance est très forte , la douleur est intense  .

Dans le même temps , il y a un bruit de faible intensité mais très gênant , ce bruit ressemble au bruit que peut faire un moteur de moto au ralenti , soit environ 1000 tours par minute , 16,66 cycles par seconde ( 1000 : 60 = 16,66 ) , cela équivaut à 16,66 Hz ( 1 cycle par seconde = 1 Hz  ) . Le bruit sonore se répète donc toutes les 60 millisecondes .

Il y a inséré dans ces champs un signal modulant qui harcèle sans cesse  .

lundi 18 juillet 2011

Journal

Le 18/07/2011 , 21 heures 34 . Je suis dans un état semi comateux en ce moment , les radiations m'épuisent .

vendredi 15 juillet 2011

Flux de photons laser

 Tous ces petits points correspondent à des impulsions ultra brèves (acoustique picoseconde ) et des données.


jeudi 14 juillet 2011

Réaction chimique

Une réaction chimique est une transformation de la matière au cours de laquelle les espèces chimiques (atomiques, ioniques ou moléculaires) qui constituent la matière sont modifiées : les espèces qui sont consommées sont appelées réactifs. Les espèces formées au cours de la réaction sont appelées produits (de réaction).


Les réactions chimiques provoquent un changement de la nature chimique de la matière, ...


Une réaction peut dégager de l'énergie (en général sous forme de chaleur, mais aussi de la lumière), elle est alors dite « exothermique ». Elle peut nécessiter un apport d'énergie, sous forme de chaleur (donc « produire du froid ») ou de lumière, elle est alors dite « endothermique ».


La matière est composée d'atomes regroupés dans des composés chimiques, au cours d'une réaction chimique, les composés s'échangent leurs atomes ; ce faisant, la nature des composés change. Les réactions chimiques ne concernent que les changements de liaisons entre les atomes ( ... , liaisons ioniques, ...).


Vitesse de réaction

La vitesse de réaction dépend de :

  • La concentration des réactifs: une plus grande concentration augmente la possibilité de collision entre les molécules et ainsi augmente la vitesse de réaction.


  • La pression, qui en augmentant, diminue le volume et donc la distance entre les molécules. Cela augmente la fréquence des collisions des molécules.


  • L'énergie d'activation qui est définie comme la quantité d'énergie nécessaire pour que la réaction débute et s'entretienne spontanément.


  • La température qui en s'élevant active la réaction augmentant l'énergie des molécules et créant plus de collisions par unité de temps


  • Pour certaines réactions, la présence de radiations électromagnétiques , spécialement les radiations ultraviolettes 


  • ( source : Wikipédia )


  • Or , j'inhale du gaz ( plasma ) , impression de manque d'oxigène ,  maux de tête , vertiges , somnolence , stimulation , salivation excessive , vomissements , perte de conscience , sueurs , sensations de chaleur et  quelques fois de froid ,  ... Il y a donc une réaction chimique induite par les radiations électromagnétiques . 

  • mercredi 13 juillet 2011

    POUVOIR DE RÉSOLUTION

    Selon le critère du physicien anglais Lord Rayleigh : le "pouvoir de résolution" (ou "pouvoir séparateur angulaire") d'une fente, est l'angle equation entre deux rayons lumineux de longueur d'onde equation, issus de deux sources ponctuelles equation, éloignées, dont les figures de diffractions sont séparées telles que le premier zéro de la figure de diffraction se trouve à la place du maximum de l'autre:


    equation

    Ce concept est énormément utilisé en photographie, astronomie, radioastronomie, etc. 


    Capture de deux rayons lumineux sur mes lunettes avec un caméscope 

    Signature en télédétection

    La signature est l'ensemble des éléments qui permettent de caractériser la présence, le type, ou l'identité d'un objet par un senseur.
    Elle dépend donc des phénomènes physiques utilisés (ondes électromagnétiques - hertziennes, visibles, infra-rouge, etc.- ou mécaniques -acoustiques, etc.), du type de traitement effectué (imagerie 1-D, 2-D ou 3-D, analyse en bande large ou en bande étroite, extraction automatique, etc.) et du principe de fonctionnement du senseur (actif -illuminant la cible et analysant le signal réfléchi ou réémis-, passif -utilisant une illumination naturelle ou un signal émis spontanément- ou interception -espionnant le signal émis par un senseur de la cible).


    Signature radar

    La signature radar est la section réfléchie par un objet lorsqu'il est illuminé par le faisceau d'un radar.
    ( source : Wikipédia )



    Journal

    Le 13/07/2011 , 8 heures . Cette nuit , très forte pression de radiation constamment focalisée sur le thorax , je suis resté dans cette position pendant une heure sans qu'elle ne cesse , lorsque je me tourne la pression se produit sur le coté . Dans le même temps que la pression de radiation il y a des vibrations sonores .

    mardi 12 juillet 2011

    Le laser sonore

    Vous vous baladiez sur l’avenue, le cœur ouvert à l’inconnu, une envie de dire bonjour à n’importe qui… Vous vouliez continuer cette ballade, mais, un message « sonore » rompt votre monotonie. Surpris, vous regardez autour de vous. Personne d’autre que vous ne semble étonné, personne d’autre que vous ne semble interpellé par ce que vous, pourtant, vous entendez ! Et, vous seul, continuez à entendre le message, comme si vous étiez seul sur l’avenue.
    Pas d’inquiétude, vous êtes dans « un faisceau acoustique directionnel »: le laser sonore diffuse un son de la même manière qu’un laser lumineux diffuse de la lumière : en créant un faisceau de son, audible à l’intérieur d’une zone délimitée.
    Comme vous l’avez compris, le laser sonore est un outil d’une extrême performance visant à capter l’attention des individus, que ce soit dans un magasin, à l’extérieur, etc…
    Il est dorénavant possible de générer au sein d’un même espace plusieurs messages (ou ambiances sonores) et de spatialiser le son - comme le visuel.
    ( source : Marketing )

    Le harcèlement auditif est donc possible sans que les personnes proches puissent l'entendre .

    lundi 11 juillet 2011

    Focalisation (optique)

    En optique, la focalisation est l'opération qui consiste à concentrer des rayons provenant d'un point en un autre point. Lorsque l'on est très loin de l'objet observé cela revient à concentrer les rayons parallèles entre eux en un même point. Ceci se fait soit à l'aide de miroirs, soit à l'aide de lentilles.
    ( source : Wikipédia ) 

    Journal

    Le 11/07/2011 , 8 heures 21 . Hier au soir dans mon lit , j'ai reçu de très brèves impulsions sur un tendon derrière le genoux ,  le pied subit un mouvement de rotation . Souvent , dès que je me réveille je reçois des impulsions électromagnétiques très puissantes focalisées en un point sur le pied  , cela fait très mal , ça été le cas ce matin .  

    dimanche 10 juillet 2011


    Faisceau capturé avec un caméscope

    samedi 9 juillet 2011

    Message de Deborah Dupre



    July 9, 2011
    Deborah Dupre, Human Rights Examiner
    Secret FBI weapon-smuggling cover-up deepens probe, helps innocent targets
    In an investigation revealing one of the most damning United States human rights violations in history, one ameliorating Targeted Individuals more daily, a high-level whistleblower's testimony has…
    Read more ►
    Deborah Dupré,
     B.S., M.S., Ed.Sp., QMHP
    Human Rights Journalist
    http://www.examiner.com/x-10438-Human-Rights-Examiner
    "Our lives begin to end the day we become silent about things that matter" - Martin Luther King

    TorturedinAmerica . org -


    TorturedinAmerica . org -  

     - [ Traduire cette page ]
    . www torturedinamerica . org 

    Laboratoire clandestin - canal de transmission - victimes -

    Le 9/07/2011 , 8 heures 44 . Il y a de toute évidence un laboratoire clandestin ,  le plasma , la mise en évidence de canaux de plasma générés par filamentation laser dans l'air , la pression de radiation , la pression acoustique , la détection de signaux infra sonores , sonores et ultra sonores et la radioactivité que je capture le démontrent , ainsi qu'un canal de transmission de type radar en mode verrouillage sur la cible ( victime ) .

    vendredi 8 juillet 2011

    Points d'impacts sur une jambe



    Ces points d'impacts proviennent d'un dispositif à impulsion électromagnétique  

    Harcèlement acoustique : bande de fréquence entre 2 et 498 Hz



    Date : 8/07/2011 

    Lieu : milieu ambiant du logement

    Logiciel : Acquisonic 

    Données capturées dans le milieu ambiant du domicile


    Echantillonnage à 1000,0Hz
    fréquences (Hz) amplitudes
    2,0 2  820,37151635683
    3,9 4  92,698403942774
    5,9 3  525,33836059873
    7,8 1  137,12350037693
    9,8 3  533,79039108268
    11,7   4207,80050240127
    13,7   7493,51840356424
    15,6   2324,6740648063
    17,6   11243,548503951
    19,5   6323,46258078415
    21,5   3170,29752455956
    23,4   6792,08873924829
    25,4   5423,77594973799
    27,3   5545,2029299004
    29,3   2348,73696384028
    31,3   8635,58263689135
    33,2   2310,09216982569
    35,2   25843,4616866007
    37,1   9827,73357799777
    39,1   5773,58193811671
    41,0   10397,5003909074
    43,0   11189,8866764673
    44,9   8494,90004910589
    46,9   5874,58398977064
    48,8   7874,34665386477
    50,8   12396,4482394473
    52,7   21839,8470957173
    54,7    23919,3793720744
    56,6   10717,7532463398
    58,6   9530,37403908785
    60,5   5120,7914565713
    62,5    10760,7951001328
    64,5   8919,2908151727
    66,4   12495,9488929223
    68,4   10496,4090770843
    70,3   15979,0317767053
    72,3   15178,3110850685
    74,2    4168,68879050159
    76,2   12706,6380208587
    78,1    6709,64808203666
    80,1    7125,21333086158
    82,0    13382,0110445442
    84,0    2981,01062275177
    85,9    5290,81994805887
    87,9    8576,86555500817
    89,8    26842,7645244393
    91,8     12098,7180170844
    93,8     9013,11738775845
    95,7     6616,28906796752
    97,7     11521,3822219721
    99,6     2413,59334119557
    101,6 8301,70516004432
    103,5 8051,62591432305
    105,5 2693,24386437912
    107,4 24534,0287274752
    109,4 3866,27268233118
    111,3 7005,13184705395
    113,3 4394,94113036031
    115,2 3398,65138842249
    117,2 11078,5364606607
    119,1 749,846927502215
    121,1 4251,33273903597
    123,0 4557,51407373347
    125,0 19275,9121131554
    127,0 6581,53877942664
    128,9 9819,77119891024
    130,9 9812,69064647204
    132,8 9429,53578984343
    134,8 5144,8553065681
    136,7 4135,04630983068
    138,7 5828,51479999488
    140,6 7388,5536994035
    142,6 15543,096270428
    144,5 4229,3765036307
    146,5 9386,81669061202
    148,4 9281,81045312282
    150,4  5562,427729991
    152,3 6285,72429391727
    154,3 6001,77643930948
    156,3 4326,1495969196
    158,2 10198,4532268803
    160,2 11967,8523432213
    162,1 7665,45981609671
    164,1 11236,8997258946
    166,0 12577,7947961574
    168,0 3997,3791151502
    169,9 6896,54338225776
    171,9 1721,68091713566
    173,8 5467,18426810591
    175,8 9254,00130246784
    177,7 7411,08720362817
    179,7 6572,05491248602
    181,6 8005,13045070643
    183,6 11016,598530506
    185,5 1041,64985968555
    187,5 5677,22536705675
    189,5 8161,25725576141
    191,4 9240,05698765042
    193,4 7208,11405752519
    195,3 4222,00293281897
    197,3 3297,12566059858
    199,2 6101,72564343154
    201,2  9062,46966552608
    203,1 5564,31184157443
    205,1 2686,9075578223
    207,0 6402,06073487822
    209,0 7635,49057405522
    210,9 8313,69818830959
    212,9 9059,25698872474
    214,8 7159,96036820425
    216,8 5889,06687117793
    218,8 8430,13646722928
    220,7 3874,57736218299
    222,7 4393,49695248928
    224,6 6448,25391906013
    226,6 6978,79304845554
    228,5 2761,05063744385
    230,5 4823,10466639353
    232,4 8303,932084782
    234,4 2498,04887614316
    236,3 7553,43416168886
    238,3 3325,67067818254
    240,2 3203,81494494908
    242,2 6591,94974254155
    244,1 3837,01674328307
    246,1 2868,15316391488
    248,0 6472,89362346939
    250,0 5257,57833988235
    252,0 2332,61716868162
    253,9 5222,12540701481
    255,9 926,384995976061
    257,8 3189,13529982141
    259,8 5254,45998407433
    261,7 4783,64959232386
    263,7 2612,19961920103
    265,6 8636,0145133374
    267,6 3370,53879477961
    269,5 1576,26480511801
    271,5 7128,93970688118
    273,4 1531,36839508152
    275,4 3387,57760577051
    277,3 7852,70206208334
    279,3 423,015651672469
    281,3 4454,82134617766
    283,2 8986,33857793329
    285,2 1815,3000632744
    287,1 5142,90353377458
    289,1  697,290695315796
    291,0 2412,29182786864
    293,0 5335,2981742753
    294,9 6061,02860623207
    296,9 788,313808165606
    298,8 2671,04418320749
    300,8   3079,07196319103
    302,7 1259,46928868653
    304,7 1234,27474592026
    306,6 4424,01399565855
    308,6 2713,27022036299
    310,5 4109,96603158583
    312,5 4088,54069879492
    314,5 4851,95424062468
    316,4 2880,54177228156
    318,4 5017,69704217745
    320,3 3886,71406715897
    322,3 412,025437264478
    324,2 2205,33237210725
    326,2 2221,67726536819
    328,1 4574,90617945961
    330,1 3907,93708840088
    332,0 2282,51990307379
    334,0 5870,13986515208
    335,9 6365,70247418378
    337,9 3693,56021323208
    339,8 2620,09198128513
    341,8 9523,98942883859
    343,8 3524,40778127221
    345,7 4657,25981917801
    347,7 5028,329493636
    349,6 5791,54652895836
    351,6 4940,19452881319
    353,5 3027,12348413941
    355,5 2873,20185103095
    357,4 2135,68970908734
    359,4 4071,92309363548
    361,3 811,201600654428
    363,3 738,139079936432
    365,2 1596,16959159508
    367,2  2377,96540448311
    369,1 1875,95126826029
    371,1 2439,2930952472
    373,0 423,816578605694
    375,0 1158,13306917235
    377,0 3981,43772274589
    378,9 2981,71894514721
    380,9 1229,7818465218
    382,8 7540,40483910261
    384,8 2382,70747103718
    386,7 2818,95665061654
    388,7 26637,5237486567
    390,6 2997,62237204867
    392,6 1525,94104858751
    394,5 2797,46813035595
    396,5 5503,54812197435
    398,4 2895,34011778397
    400,4 4867,55669410492
    402,3 1556,28337514496
    404,3 2131,86925633468
    406,3 2719,87231224267
    408,2 840,545528343533
    410,2 3838,79660256858
    412,1 2662,92420169554
    414,1 1827,20438808467
    416,0 722,687187739572
    418,0 5047,14098016582
    419,9 3804,00934985497
    421,9 4474,55455264893
    423,8 3803,18817484206
    425,8 768,877910538892
    427,7 3524,42252808147
    429,7 1894,25560416683
    431,6 1781,79368558793
    433,6 2927,76477645551
    435,5 2963,78404378967
    437,5 1559,03171837595
    439,5 2367,45804171609
    441,4 1170,29897034917
    443,4 4208,66820990991
    445,3 6673,91064988799
    447,3 1875,67352640407
    449,2 1788,57343853221
    451,2 4151,08766595249
    453,1 3588,53809575964
    455,1 1887,48019536228
    457,0 859,857329691447
    459,0   2885,07883226728
    460,9 1924,58055234293
    462,9   1916,82086765807
    464,8 3557,49566850922
    466,8 1834,53370255426
    468,8 1077,50612755277
    470,7 1879,71265413871
    472,7 716,287873836813
    474,6 2636,67369020643
    476,6 1639,63248444821
    478,5 1612,19200814906
    480,5 1288,85910567506
    482,4 1856,12278806661
    484,4 2485,35000201792
    486,3 3033,6997960614
    488,3 1206,66073007903
    490,2 1211,93069308668
    492,2   954,642683623147
    494,1 1997,44138258322
    496,1   922,08274098589
    498,0   287,715852444955